Témoignages - Vos souvenirs d'accouchement
favoris
Tout savoir sur l'accouchement

Témoignages - Vos souvenirs d'accouchement


Ecrit le 30/06/2021 par Coline Picard, Cheffe de projets éditorial & communauté

Que vous ayez accouché hier ou il y a déjà quelques temps, vous vous souvenez très certainement de cet évènement. Merveilleux pour certaines, une véritable épreuve pour d’autres, la venue au monde de bébé est un moment clé de votre nouvelle vie de mère, un évènement qui vous marque pour toujours. Donner la vie ne se passe pas toujours comme on l’avait imaginé : on a interrogé 10 mamans, qui nous ont fait le récit de de leur accouchement et comment elles l’avaient vécu. Loin des clichés que l’on peut entendre, voici des témoignages authentiques et uniques, qui reflètent la vraie vie.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Les accouchements où tout se passe bien

« Après 9 mois d’attente, mon petit garçon, issu d’un parcours PMA, est arrivé comme une fleur. A peine 8h de travail, 4 poussées, sous péridurale, et il était posé sur mon torse. Une grossesse de rêve et l’accouchement pareil. Un très beau souvenir »
Aurélie

« Idéal... dans la nuit du 31 au 1er janvier 2018, j'ai des contractions. À 15h, contractions toutes les 3 minutes, me voilà partie à la maternité pour faire la plus belle rencontre de ma vie. À 16h, arrivée à la maternité. Les contractions deviennent plus fortes, je me dis que je ne vais pas y arriver, je vomis à chaque contraction douloureuse... 20h, pose de la péridurale... le bonheur ! Plus de douleurs. 0h58, la sage-femme me dit que c'est le moment...1h02, arrivée de mon fils. Trop beau, si petit, 2kgs870 pour 45 cms. Ça y est, me voilà maman. J'ai rencontré l'amour de ma vie »
Nini

« Pour mon 1er garçon, la première douleur à 22 h et accouchement à 1 h du matin... 3 heures après, un vrai conte de fées »
Michelle

« Parfaitement ! Rentrée à la maternité le dimanche à 10h, j’ai accouché le lundi à 10h01 en quelques poussées. Un accouchement parfait, on ne peut pas rêver mieux ! Et une équipe au top ! »
Wendy

« Un moment magique et suspendu dans le temps, 39 heures de travail, 2 nuits blanches pour la plus belle des rencontres. Madame voulait attendre jour du terme pour arriver. Une sage-femme et auxiliaire de puériculture merveilleuses, 2 femmes que je ne pourrais jamais oublier. »
Morgane

Les accouchements plus compliqués

 « Un déclenchement qui a duré 4 jours... très long, très douloureux, très fatigant »
Yolène

« Pour bébé 1, déclenchement par tampon pour pré éclampsie le mercredi midi pour finir en césarienne d’urgence le jeudi à 19h (après 16h de travail) car bloqué à 9 et début d’infection pour moi (souvenir juste horrible avec douleur pendant des mois). Bébé 2 sous contrôle à la maternité car suivi de près vu mes antécédents. Suite à de nombreuses contractions (qui n’agissaient pas) ils décident de me garder car ils ont peur d’une rupture utérine, dû à mon utérus cicatriciel.  Le travail a commencé vers minuit pour finir de nouveau en césarienne d’urgence à 7h pour bradycardie pour ma fille. Suivi de 3j en néonat (les 3j les plus long de ma vie…) »
Amandine

« 2 grossesses qui ont fini en césarienne pour détresse fœtale dont la dernière qui aura bientôt 1 mois, pour triple circulaire du cordon écharpe au bras droit et elle a bu son méconium... »
Angélique

Les accouchements en dehors de la maternité

« J'ai accouché le 17 mars 2021 dans la voiture. Ma petite Camélia est arrivée dans le calme »
Aurélie

« J'ai pu accoucher l'an dernier dans ma maison, entourée de mon mari et de mes deux aînés de 6 et 3 ans. Après 6h de travail notre troisième trésor a complété notre famille dans la plus grande harmonie possible. De mes trois accouchements sans péridurale ce fut le plus émouvant en termes de ressenti.
Pas besoin de s'interrompre dans sa concentration pour partir à l'hôpital, aucune intervention ou même proposition d'intervention humaine pour perturber ce magnifique processus physiologique. (…) La dernière demi-heure fut vraiment inoubliable, et à la fin mon bébé était là dans mes bras, dans mon lit, déjà couvert de câlins par ses grands frères, aux anges de pouvoir être là pour ce premier moment à 5 »
Marjorie