Siège auto : comment choisir ?
favoris
Protéger bébé en voiture

Siège auto : comment choisir ?


Ecrit le 24/11/2016 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

La sécurité en voiture est primordiale. En cas d’accident, elle peut sauver des vies et éviter des blessures graves. Lorsque l’on devient parent, se pose rapidement la question du siège auto pour son bébé. Mais comment faire son choix parmi les centaines de modèles proposés sur le marché ? Voici quelques explications et conseils afin de trouver le siège auto idéal pour votre enfant

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Les normes de sécurité en vigueur

En 2013, la nouvelle norme européenne R-129, aussi appelée i-Size, pour les sièges auto a été mise en place. Désormais plusieurs critères doivent être respectés :

  • les bébés doivent pouvoir être dos à la route jusqu’à 15 mois minimum : ils sont ainsi 5 fois mieux protégés en cas de choc ;
  • le système Isofix devient obligatoire pour les sièges auto ;
  • les sièges auto doivent être testés pour les impacts latéraux ;
  • les nouvelles voitures vont être équipées i-Size pour que sièges auto et véhicules soient compatibles.

Grâce à cette nouvelle réglementation : fini le classement en 5 groupes différents selon le poids de l’enfant auquel aucun parent n’a jamais rien compris ! Désormais, les sièges auto indiqueront la taille de l’enfant

À noter qu’à partir de 2023, la production et la vente des sièges auto homologués par l’ancienne norme ECE R44/04 est interdite. L’utilisation des sièges auto datant de cette norme reste cependant autorisée. 
 

Quel modèle de siège auto pour mon enfant ?

Désormais, vous devez choisir votre siège auto en fonction de la taille de votre enfant et du poids maximum indiqué :

  • La nacelle : de la naissance de bébé jusqu’à environ 9 mois, soit de 40 à 70 cm ;
  • les sièges coques, aussi appelés « cosy » : de la naissance, soit à partir de 40/45 cm selon les modèles, à 75 cm, avec un poids limité à environ 12 kg. Ces sièges sont destinés à être utilisés dos à la route ;
  • les sièges enfants 2ᵉ âge : de 75 cm à 1,05 m, avec un poids limité entre 18 et 23 kg. Ces sièges avec un harnais ou un bouclier, sont soit dos à la route, soit de face ;
  • les sièges rehausseurs avec dossier : de 1 m à 1,35 m (voire 1,50 m selon les modèles) ;
  • les sièges rehausseurs sans dossier : depuis janvier 2017 il est nécessaire que l’enfant mesure au minimum 125 cm et pèse 22 kg pour pouvoir l’utiliser.

 
Il existe également des sièges auto évolutifs classés ainsi :

  • groupe 0/1 ou 0+/1 : de la naissance jusqu’à 18 kg ;
  • groupe 1/2/3 : de 9 kg à 36 kg (environ 4 ans à 36 kg, soit 1,35 m) ;
  • groupe 2/3 : de 15 à 36 kg (de 3 à 10 ans).

Enfin, vous trouverez sur le marché des sièges auto un peu à part, avec un système de bouclier, proposé pour les 9-18 kg (groupe 1), soit pour une tranche d’âge allant de 9 mois à 4 ans. C’est une alternative aux sièges avec harnais : une sorte de bouclier d’impact va venir protéger votre enfant en cas d’accident. Ce système très ingénieux a obtenu d’excellents résultats aux crash tests.

Quel que soit votre choix, vérifiez toujours que le siège auto est homologué et qu’il garantit protection et confort à votre enfant.
 

Quel type de fixation auto ?

Obligatoire depuis 2005, toutes les voitures neuves sont désormais équipées du système Isofix (censé être universel, mais qui ne l’est pas totalement en pratique) qui permet de fixer n’importe quel siège auto Isofix. Une sécurité supplémentaire puisque le siège auto est arrimé à la voiture par un système de deux points d’attache. 

Si votre véhicule date d’avant 2005, vous devrez attacher le siège auto via la ceinture de sécurité : prudence donc au moment de l’installation, suivez bien le mode d’instruction du siège auto afin qu’il soit correctement mis en place et la sécurité de votre enfant assurée.
 

Quand changer de siège auto ?

Difficile pour un parent de savoir quand changer le siège auto de son enfant. Cela dépend avant tout de la taille de votre enfant par rapport au siège : si par exemple la tête commence à dépasser de la coque et les épaules sont plus hautes que la position du harnais, c’est le signe qu’il faut passer au modèle au-dessus.
 

Siège auto : combien ça coûte ?

Au rayon des sièges auto, vous trouverez tous les prix, allant parfois du simple au double. Le mieux, pour choisir un siège auto, est de vous fier aux crash tests qui sont effectués. Ainsi, des modèles de rehausseurs à moins de 100 euros peuvent avoir de meilleurs résultats que des concurrents à 200 euros. 

Renseignez-vous : le site de l’ADAC, institution allemande qui réalise les fameux crash tests, actualise régulièrement ses classements parus dans la presse et les revues spécialisées.
 

Un siège auto d’occasion, une bonne idée ?

Même si l’achat d’un siège auto est parfois un sacré investissement, acheter d’occasion n’est pas forcément une bonne idée. Un siège auto vieillit, ainsi les mousses et structures peuvent avoir été abîmées avec le temps ou le siège a peut-être connu un choc lors de son ancienne utilisation. Mieux vaut donc acheter neuf, pour un meilleur confort et une protection optimale de votre enfant.
 

Les bons gestes à adopter en voiture

Avoir un siège auto qui réponde à la réglementation en vigueur ne suffit malheureusement pas à protéger votre bébé. 
Selon le site Sécurange, association qui vise à informer sur la sécurité des enfants en voiture, près de 70 % des enfants sont mal installés en voiture dont 45 % qui ont pourtant un siège adapté à leur taille ou à leur poids.

Voici quelques conseils pour vous aider à attacher correctement votre enfant en voiture : 

  • Enlevez la veste de votre enfant l’hiver : moins près du corps, les bretelles tiennent moins bien votre enfant et peuvent glisser des épaules en cas de choc.
  • Conservez le rehausseur avec dossier (groupe 2/3) jusqu’à 10 ans, ou 1,35 m, voire 1,50 m si possible : en cas de choc latéral, cela réduit les risques de blessure.
  • Vérifiez que le harnais ou la ceinture de sécurité ne soit pas vrillé.
  • Quand vous utilisez un rehausseur, veillez à bien passer la ceinture dans le guide-ceinture si votre siège en dispose d’un : cela permet que la ceinture de sécurité passe bien sur l’épaule de votre enfant et non pas sur le cou. De même, la ceinture doit être installée sous les accoudoirs, au niveau des hanches et non pas au-dessus, au niveau du ventre. Enfin, expliquez à votre enfant qu’il ne faut pas passer le bras au-dessus de la ceinture, mais bien le garder dessous.

Si vous avez des doutes sur l’installation de votre siège auto, reportez-vous au mode d’emploi et surtout, restez patient : il en va de la sécurité de votre bébé.