C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Le Cytotec, retiré du marché

La nouvelle vient de tomber : le Cytotec, médicament anti-ulcéreux des laboratoires Pfizer va être retiré du marché. Les raisons : le détournement de son utilisation, pour déclencher les accouchements, dangereux pour la mère et le bébé !

Cytotec retiré du marché

Le Cytotec®, un anti-ulcéreux

Ce qui fait débat avant tout au sujet du Cytotec, c’est qu’il a reçu une AMM, autorisation de mise sur le marché, pour le traitement des ulcères gastriques il y a 30 ans. Il a pour effet secondaire de provoquer des contractions utérines. Petit à petit, il a donc été utilisé à toute autre fin, pour des IVG médicamenteuses ou pour déclencher des accouchements. Sans pour autant que cette pratique soit totalement illégale, elle a subi des dérives menant à des effets indésirables graves aussi bien sur la parturiente que sur le bébé. Un problème dont les autorités sont au courant puisque la Haute Autorité de santé (HAS) ou l’ANSM, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, avaient publié des mises en garde en 2005, 2008, 2013, 2015. Pourquoi il n’a pas été alors purement et simplement été interdit ? Eh bien parce qu’il n’est pas autorisé à être utilisé autrement que dans le cadre des ulcères de l’estomac. L’ANSM se défend ainsi en expliquant qu’ils ne peuvent interdire quelque chose qui n’est pas autorisé…

Pourquoi le Cytotec a-t-il été utilisé en gynécologie obstétrique ?

Si le Cytotec a été utilisé par voie vaginale pour déclencher l'accouchement ou pour des interruptions volontaires de grossesse, c’est bien souvent pour une question… économique. Sa substance active, le misoprostol, permet d’accélérer les contractions utérines. D’autres médicaments existent pour déclencher les accouchements, mais bien plus coûteux que le Cytotec. Plus que des économies réalisées, pour les hôpitaux il s’agit parfois de tout simplement réussir à tenir un budget qui se réduit de plus en plus à peau de chagrin. Réduction des subventions, des équipes… les médecins et équipes médicales sont parfois obligés de travailler avec des bouts de ficelle. Autre raison de l’emploi du Cytotec : il est aussi plus pratique et facile à manipuler que d’autres produits.

Quels risques entraînait l’utilisation du Cytotec pour déclencher les accouchements ?

Outre le fait que ce médicament ne soit pas prévu pour déclencher les accouchements, il ne permet pas un dosage précis, risquant alors d’entraîner un surdosage. Pourtant, bien dosé, il pourrait être utile. Prescrit pour les accouchements et les IVG, ce médicament a des conséquences délétères voire graves pour la mère, telles que déchirement de l’utérus ou hémorragies, mais aussi pour le bébé, provoquant des anomalies du rythme cardiaque pouvant générer des handicaps dans certains cas graves.

Le laboratoire pharmaceutique qui produit ce médicament, pour couper court à la polémique, a purement et simplement décidé de retirer le Cytotec du marché à compter de mars 2018.

Publié le 24/10/2017 à 14:29 mis à jour le 24/11/2017 à 15:40

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.