C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Les hormones de la grossesse

Durant la grossesse, les hormones sont aux commandes. Elles agissent ensemble de la conception au jour de l’accouchement pour que votre bébé grandisse au creux de votre ventre. Petite présentation de ces amies qui vous veulent du bien mais qui sont aussi la cause de certains de vos maux.

Les hormones de la grossesse

L’HCG

L’HCG, ou hormone gonadotrophine chorionique, est la première des hormones à opérer : elle est produite peu de temps après la fécondation, environ au 10e jour de grossesse. Son action permet de maintenir l’œuf dans la cavité utérine. Elle est donc essentielle. Sa production est surtout importante durant le 1er trimestre, jusqu’à environ 10 semaines de grossesse, et après elle baisse de manière importante : c’est d’ailleurs à ce moment que vos nausées diminuent généralement. Eh oui, c’est LA responsable de ce symptôme de début de grossesse dont vous vous passeriez bien.

La progestérone

Générée par le corps jaune au 1er trimestre, la progestérone est ensuite produite par le placenta. Elle participe également à la nidation. Elle a un effet décontractant sur les muscles, ce qui évite à l’utérus de se contracter… mais du coup ralentit aussi votre transit : les ballonnements, la constipation, c’est à elle que vous devez ces désagréments. C’est aussi elle qui est entre autres responsable de votre fatigue en début de grossesse et de l’apparition de varices au second trimestre.

L’œstrogène

Elle agit de concert avec la progestérone afin de favoriser l’implantation de l’embryon et d’arrêter les règles durant la grossesse. Produite par le placenta, elle augmente la circulation du sang… et vous fait de beaux cheveux. Et si votre poitrine double de volume, vous pouvez lui dire merci : elle a en effet pour rôle de préparer la poitrine à l’allaitement, ce qui a pour conséquence d’augmenter le volume de vos seins. Bon, d’un autre côté, elle entraîne une rétention d’eau et quelques petits problèmes de peau comme de l’acné : vous ne pouvez pas tout avoir !

La prolactine

Fabriquée par l’antéhypophyse, la prolactine empêche les règles durant la grossesse. C’est une hormone de grossesse mais aussi de l’allaitement. Si vous choisissez de nourrir votre bébé au sein, son taux se maintiendra donc après la naissance.

Après l’accouchement, les hormones chutent considérablement et provoquent le baby blues, heureusement passager. Ah, satanées hormones, mais que serions-nous sans elles ?

 

Publié le 02/07/2018 à 18:04

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.