C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Comment gérer la régression de votre enfant ?

Vous vous en doutiez un peu, l’arrivée de ce petit bébé tout en couches sales, en petits bruits mignons et en odeur de lait a quelque peu chamboulé votre premier enfant qui manifeste son mécontentement en régressant joyeusement (si on peut dire).
Alors comment l’aider et comment réagir quand votre enfant est en pleine régression ?

Comment gérer la régression de votre enfant ?

La phase de régression : un grand classique à l'arrivée d'un bébé

Pour commencer, pas d'inquiétude, cette phase est totalement normale. L’arrivée d’un deuxième enfant au sein de la famille est un grand chamboulement pour tout le monde, et même si vous l’aviez bien préparé, la concrétisation de cette grossesse peut être un peu difficile à avaler pour une si petite personne. Malgré tous vos efforts pour donner autant à l’un qu’à l’autre vous êtes très accaparés par ce bébé et cela aussi est tout à fait normal. Un peu jaloux, Jean Junior ne trouve donc rien de mieux pour attirer votre attention que de se conduire comme ce bébé pour lequel vous êtes aux petits soins.

Cette attitude n’est donc pas une entreprise de démolition mais une tentative de séduction et d'adaptation.

Accompagnez votre enfant dans la régression avec patience

Pour passer cette épreuve avec brio, vous allez donc devoir faire preuve de patience et de compréhension. Ne vous braquez pas et écoutez ses besoins sans jamais le rabaisser où l’humilier.

Il réclame le biberon qu’il avait délaissé depuis longtemps, après tout pourquoi pas si cela peut lui faire plaisir. N’hésitez pas à y ajouter un moment câlin, pour prendre le temps comme avec le bébé.
Il veut dormir avec vous, lui qui faisait si bien ses nuits, normal le nouvel arrivant squatte votre chambre, pourquoi pas lui ? Installez-lui un petit matelas au sol le temps que passe cette lubie.
Il “oublie” les toilettes alors que la propreté était chose acquise, n’en faites pas toute une histoire, changez-le et faites comme si de rien n’était.
Si vous n’en faites pas une affaire d’état la situation devrait se tasser rapidement, quelques semaines tout au plus.

Valorisez sa chance d'être un grand

 

Essayez de le valoriser en tant que grand. Proposez-lui de vous aider avec le bébé, en donnant le biberon où en changeant la couche par exemple. Expliquez-lui que le bébé est très fier d’avoir un grand à observer chez lui, et que ça l’aidera beaucoup à grandir. Vous pouvez aussi vous ménager un moment en tête à tête pour faire une activité de grand pendant que bébé dort. Une séance de peinture à la maison, où un ciné si vous avez la chance de pouvoir faire garder votre bout de chou l’espace de quelques heures.

La bonne nouvelle : cette période est provisoire ! N'ouliez pas que les livres un support de prédilection ! Il sera ravi de regarder des histoires sur l'arrivée du petit frère ou de la petite soeur.

 

Publié le 07/03/2018 à 10:45

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.