ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Tour de lit : pourquoi c'est dangereux pour bébé ?

Vous êtes en train de préparer la liste des achats de bébé, et voilà que la question du tour de lit se pose. Quelle est son utilité ? Est-ce un accessoire déco indispensable pour la chambre de bébé ? Est-il dangereux ? Quels sont les avis des pédiatres à ce sujet ? Faut-il en acheter un ou non ? On fait le point ensemble.

Tour de lit : pourquoi c'est dangereux pour bébé ?

A quoi sert un tour de lit pour le berceau de bébé ? 

Le tour de lit bébé est un accessoire décoratif que l'on retrouve sur toutes (ou presque) les photos lifestyle d'idées déco de chambre pour enfant. Il a le mérite de donner un esprit cosy et confortable au berceau de bébé : il peut être assorti au papier peint ou aux accessoires de puériculture. 

Pendant de nombreuses années, le tour de lit a été considéré comme utile pour éviter que bébé se cogne et se coince la tête entre les barreaux du lit pendant qu'il joue ou dort. Aujourd'hui, le tour de lit divise et fait l'objet de nombreuses polémiques. 


Des études révèlent les dangers du tour de lit bébé

Plusieurs études montrent que le tour de lit est un objet dangereux pour bébé : il est en effet mis en cause dans la mort de plusieurs bébés.

- Une étude publiée dans la revue "Journal of Pediatrics" s'est intéressée aux bordures de protection des lits pour enfant. 23 décès d'enfants ont été observés entre 2006 et 2012 (VS 8 décès entre 1999 et 2006) à cause des tours de lit. 146 prises en charge suite à la suffocation ou l'étranglement ont aussi été constatées, toujours à cause des bordures de lit. 

- Une autre enquête menée en France par l'Institut de Veille Sanitaire (inVS) entre 2007 et 2009 révèle que le contour de lit était mis en cause dans 19 décès d'enfants en bas-âge, sur les 205 morts inattendues du nourrisson analysées. 


Pourquoi le tour de lit est dangereux ? 

Vous l'aurez compris, le tour de lit représente plusieurs risques pour l'enfant : suffocation voire même asphyxie pouvanet mener à la mort subite du nourrisson. 

De nombreux magasins de puériculture vous tenteront sans doute avec cet accessoire mignon à souhait. Pour autant, les professionnels de santé sont fermes à ce sujet : il ne s'agit aucunement d'un accessoire médical utile pour le sommeil et le développement de l'enfant. 

Attention également aux nouveaux concepts de "tour de lit respirant", présentés comme une alternative fiable et sans risque d'accident domestique. 


L'avis du pédiatre : équiper la chambre et éviter la mort inattendue du nourrisson 

L'équipement de puériculture peut parfois être mis en cause en cas de mort subite du nourrisson. Alors, comment éviter l'évitable ? Les pédiatres sont explicites à ce sujet pour la sécurité des enfants : 

- Choisissez un matelas ferme aux bonnes dimensions sur lequel bébé pourra bouger à son aise : ne le faites jamais dormir sur une zone moelleuse comme un coussin d'allaitement ou un cocon. 

- N'ajoutez jamais de matelas supplémentaire dans votre lit parapluie, car votre tout-petit risquerait de se coincer entre ce nouveau matelas et la paroi du lit. 

- Ne couvrez jamais bébé avec une couverture ou une couette pour dormir pendant les 2 premières années de sa vie : privilégiez la turbulette, aussi appelée gigoteuse.

- Ne disposez aucun objet mou dans le lit de bébé : il risquerait la suffocation en cas de contact avec son visage. On évite donc le tour de lit, les peluches, les coussins, etc...

- L'oreiller est interdit dans le lit d'enfant, surtout lors des premières années. 

- Pour éviter tout risque, couchez systématiquement votre bébé sur le dos : ne le couchez ni sur le ventre ni sur le côté. Le réducteur de lit n'a pas démontré d'intérêt prouvé en matière d'efficacité. 

- Soyez vigilants quant à la température ambiante de la chambre : entre 18 et 20 degrés. 


Comment éviter que bébé se cogne dans les barreaux du lit ? 

Alors, puisque le tour de lit bébé est dangereux : comment faire pour que notre petit-bout d'amour ne se cogne pas dans les barreaux de son lit ? 

- Assurez-vous que le lit à barreaux réponde aux normes européennes NF EN 176-1 ou aux normes françaises de sécurité NF S 54 0002. 

- La législation française est en effet très claire à ce sujet : l'espace entre les barreaux du lit doit être inférieur à 6 centimètres afin qu'aucune partie du corps de l'enfant puisse s'y coincer. 

- Soyez à l'écoute de votre enfant. Parfois, le fait qu'il se cogne peut avoir une autre signficitation : il est anxieux, il a besoin de vous,... Si cela persiste, n'hésitez pas à en parler à un professionnel de santé qui saura vous guider. 

 

 

Sources : 
- Mort inattendue du nourrisson : évitons l'évitable - CNNSE, 17 octobre 2013
- Bulletin épidémiologique hebdomadaire - inVS, 22 janvier 2008
- Décision du 30 juillet 2008 fixant les conditions particulières de fabrication, d'importation, d'exportation, de mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, d'utilisation des lits pour enfants à usage médical appelés communément « lits-parcs » à usage médical



A lire également : 
- 10 conseils pour offrir une chambre saine à votre enfant
- Premiers secours : que faire en cas d'étouffement ? 
- Oreiller pour bébé : à partir de quel âge et comment le choisir ?

 

 

Publié le , mis à jour le 19/05/2021 à 12:19
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.