C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

je m'inscris

PMA : comment surmonter les grossesses de mes proches

Devoir faire appel à la PMA pour avoir un bébé n’est pas une épreuve facile… surtout quand on est entourée par des femmes enceintes ! Chaque grossesse que l’on vous annonce est un réel crève-cœur. On vous aide à surmonter ces nouvelles en soi heureuses mais qui peuvent vous saper le moral. 

PMA : comment surmonter les grossesses de mes proches

Pourquoi les autres sont-elles enceintes et pas moi ?

Ne pas réussir à tomber enceinte, année après année, puis entrer dans un parcours PMA, c’est très dur à gérer : vous avez dû faire des deuils successifs et accepter la situation. Vous pouvez vous sentir incapable d’avoir un enfant, particulièrement quand quelqu’un qui compte autour de vous connaît ce bonheur. Vous pouvez alors éprouver le besoin de pleurer voire de crier, et pour cause : vous savez la chance immense que c’est que de porter la vie. Ou vous aimeriez justement enfin le savoir. Pourquoi eux et pas vous ? Même si vous vous êtes faits à l’idée de passer par une FIV pour avoir un bébé, ce genre de nouvelle peut faire remonter à la surface votre colère et votre sentiment d’injustice face à la situation. N’hésitez pas à en parler, entre vous, mais aussi aux médecins ou psychologues qui vous suivent.

Je n'arrive pas à être heureuse pour mon amie enceinte.

Difficile de ne pas ressentir de la jalousie quand on vous annonce une grossesse ? Ce sentiment est tout ce qu’il y a de plus normal et lié à celui d’injustice. Veillez juste à ne pas trop nourrir cette jalousie qui risque d’être néfaste à long terme pour vous ainsi que pour la relation que vous entretenez avec la personne qui vous a annoncé sa grossesse. En acceptant ce que vous ressentez, en vous disant que ces émotions sont légitimes, elles s’apaiseront et passeront plus facilement.

Investir un rôle particulier pour le bébé d'une amie

Marraine, parrain, tonton ou tata, les naissances autour de vous vous donneront peut-être l’occasion d’investir un nouveau rôle et d’avoir une place pour un autre enfant qui n’est certes pas le vôtre mais avec qui vous pourrez construire une jolie relation (la question de l’éducation parentale en moins). Complicité, secrets, baby-sitting, vous pourrez vivre de doux moments avec ce petit qui aura une place certaine dans votre vie. Quelle belle aventure que de le voir grandir !

Apprendre à se préserver des grossesses des autres

Les annonces de grossesse sont dures à entendre, surtout quand la personne ne prend pas vraiment de pincettes et fait preuve de peu de tact pour vous dire la nouvelle, en exprimant sa joie sans aucune retenue ou en relavant la facilité avec laquelle elle est tombée enceinte. Si elle connaît votre difficile parcours, elle devrait pouvoir prendre en considération votre ressenti. Vous n’avez pas le courage d’être vraiment présents durant sa grossesse ? Ou d’aller voir le bébé dès qu’il sera né ? Les gens qui vous sont proches seront à même de le comprendre. Penser à vous et à votre bien-être est essentiel.

Parler de son parcours PMA à son entourage

Passé le choc de l’annonce et la tristesse qu’elle a suscitée, si cela est trop dur pour vous, expliquez aux personnes concernées que la situation vous est difficile à vivre en raison de votre parcours et qu’il ne faut pas vous en vouloir d’avoir besoin de prendre de la distance. L’infertilité reste encore un tabou pour beaucoup : oser en parler permettra à votre entourage de comprendre un peu ce que vous vivez, les étapes à franchir mais aussi les déceptions auxquelles vous devez faire face.

Gardez espoir : un jour ce sera vous qui annoncerez une belle nouvelle !

 

Publié le 18/01/2018 à 15:17 mis à jour le 29/01/2018 à 16:49

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus