C'est si bon d'être parents !

A quel moment doit-on s'inquiéter de l'absence de nos règles ?

L’absence des règles, également appelée aménorrhée, peut très vite devenir une source d’inquiétude. Surtout lorsque d’habitude, votre cycle est régulier. Mais faut-il s’inquiéter directement ? La réponse tout de suite. 

Quand s'inquiéter si pas de règles ?

Rappel du cycle

Même si le premier jour de vos règles marque le début de votre cycle menstruel, il est en réalité la conséquence directe de l’évolution des précédents cycles. Les menstruations surviennent lorsque votre endomètre et l’ovule non fécondé pendant votre période d’ovulation et de fertilité se désintègrent. 

En s’appuyant sur le fonctionnement du cycle menstruel, il est logique de se dire directement : « Si je n’ai pas mes règles, c’est que je suis enceinte. »

Pourtant, la grossesse n’est pas la seule raison pour laquelle vous n’avez pas vos règles.


Les raisons de l’absence des règles

Comme indiqué plus haut, la grossesse est effectivement la raison la plus évidente pour justifier l’absence de règles. Le stress et la fatigue sont également des facteurs assez courants de cet arrêt momentané de votre cycle menstruel. Autre raison possible, la prise éventuelle de médicaments ou d’un contraceptif : pilule, stérilet ou encore implant. Pourtant, avant même de comprendre quelles pourraient être les raisons de cette absence de règles, la première réaction la plus fréquente est l’inquiétude. Mais à quel moment est-il vraiment nécessaire de s’inquiéter ?


Quand s’inquiéter ?

Même si vous faites partie des femmes chanceuses avec un cycle irrégulier, il n’en reste pas moins capricieux parfois ! Un retard d’un, deux ou trois jours peut tout à fait se produire de temps en temps, sans pour autant de véritables raisons, hormis les aléas du corps humain !

La clé, c’est de patienter, en essayant de ne pas trop y penser et de ne pas stresser.

Il est important de rappeler une nouvelle fois que le facteur psychologique peut très vite et très facilement jouer des tours à vos hormones et donc votre cycle. Le fait de trop penser au retard de vos règles et de vous poser mille et une questions peut probablement bloquer l’arrivée de vos règles.


Si au bout d’une semaine, vous êtes toujours dans l’attente et que vous avez eu des rapports sexuels depuis votre dernier cycle, il est dans un premier temps recommandé de faire un test de grossesse.
S’il est positif, vous avez la réponse à votre question ! S’il est négatif, vous pouvez si vous le souhaitez en refaire un quelques jours plus tard. Sans changement de résultat et sans autre symptôme alarmant, il est conseillé de prendre son mal en patience et d’attendre le début de votre prochain cycle.


Après deux ou trois mois sans avoir vos règles, nous vous recommandons fortement de consulter un spécialiste de santé, comme votre gynécologue, qui saura vous orienter vers les examens nécessaires, à commencer généralement par une prise de sang. Vous pourrez alors en savoir plus sur la raison de l’absence de vos règles et agir en conséquence.

Dans tous les cas et comme toujours, il est également important de rappeler que le plus important et de ne pas garder vos émotions et vos inquiétudes pour vous. Parler à son médecin, ses amis ou sa famille de cette situation sera le meilleur moyen de relâcher la pression et ne de pas jouer avec les nerfs très émotifs de votre cycle menstruel !


A lire également :
- Pourquoi je n'ai pas mes règles depuis 2 mois ?
- Mon test de grossesse est positif : je fais quoi ?
- Je suis enceinte mais je n'ai pas de symptômes

Publié le 27/11/2020 à 12:19
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.