999_1mois
favoris
Bébé mois après mois

Votre bébé a 1 mois


Ecrit le 05/10/2016 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice

Déjà un mois que votre amour de bébé est venu illuminer vos jours… mais aussi vos nuits pas toujours paisibles. Son caractère se dessine doucement et il commence à s’éveiller au monde qui l’entoure.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts,
 dites-nous où vous en êtes :

Le chemin vers l’éveil

Votre bébé va commencer à dormir un peu moins en journée et à connaître des phases d’éveil plus longues. Des moments durant lesquels vous pourrez jouer avec lui : hochet aux couleurs contrastées, musique, mobile, tapis d’éveil, votre bébé adore observer les objets environnants… qu’il arrive désormais à suivre des yeux. Pensez à alterner jeux et moments de calme pour éviter de le surstimuler : il pourrait avoir du mal à s’endormir par la suite.

Faites attention à ce que votre bébé ne soit pas toujours dans la même position en phase d’éveil ou de sommeil – sur le dos notamment – variez les plaisirs pour éviter le problème de la tête plate, phénomène qui apparaît souvent au 2e mois.  

Il parle, enfin presque !

Les gazouillis sont le principal moyen d’expression de votre tout-petit. Écoutez attentivement : les sons qu’il émet sont différents. Il exprime ses émotions ! Cris ou sons rauques expriment la joie. Mais ce sont toujours les pleurs qui permettent à votre bébé de dire que ça ne va pas. Habitué à être consolé, votre présence et la chaleur de vos bras vont vite l’apaiser.

Le corps comme moyen d’expression

Pour mieux comprendre ce qu’exprime votre nourrisson, servez-vous également des expressions de son visage : voyez comme elles changent ! Bébé agite ses bras et ses jambes : étonnement, peur ou joie, ses gestes pas toujours très contrôlés en disent long sur ce qu’il ressent. Mais petit à petit, votre tout-petit découvre son corps et commence à l’apprivoiser. Pour l’heure, son attention est focalisée sur ses mains… qui le fascinent totalement !

Protéger votre bébé : la vaccination

Pour lutter contre certaines maladies parfois graves, il est important de vacciner votre nouveau-né. Un moment que les parents n’aiment pas… et les bébés encore moins. Diphtérie, tétanos, polio (DTPolio) sont des vaccins obligatoires et coqueluche, haemophilus influenza b ainsi qu’hépatite B et Infections à pneumocoque sont recommandés. Pas d’inquiétude : certains vaccins sont réunis dans une seule et même piqûre.
À noter que pour éviter la douleur du vaccin, vous pouvez demander à votre médecin une prescription pour un patch anesthésiant à appliquer sur la peau. Demandez à quel endroit il fera le vaccin pour bien le positionner. Si vous allaitez, une bonne tétée apaisera votre bébé.
Bébé est gardé à la maison par papa ou maman ? Parfois, cette vaccination peut être retardée s’il n’intègre pas la crèche ou qu’il n’est pas chez une nounou. Votre pédiatre saura vous conseiller.

En résumé

  • Votre bébé relève sa tête
  • Il va avoir un pic de croissance (surtout s’il est allaité)
  • Il voit bien le rouge et le vert
  • Il reconnaît les visages familiers
  • Il bouge ses bras et ses jambes vigoureusement
  • Il gazouille
  • Il suit les objets du regard
  • Ses ongles sont plus durs (vous pouvez les lui couper)
  • Sur le dos, il tourne sa tête d’un côté puis de l’autre