Congé parental et chômage, comment ça marche ?
favoris
Reprendre le travail après bébé

Congé parental et chômage, comment ça marche ?


Ecrit le 31/01/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Lorsque vous devenez parents, vous pouvez, selon certaines conditions, bénéficier d’un congé parental d’éducation à la suite de la naissance ou de l’adoption de votre enfant. Mais quelles sont les conditions requises et les démarches nécessaires pour en bénéficier si vous êtes au chômage ? Est-il possible de toucher les allocations chômage à la suite de votre congé parental ? Explications.
 

LBR Portrait Chinois

Recevez des échantillons à domicile, des conseils d'experts, des offres spéciales
et tout cela GRATUITEMENT ! 
 Pour commencer l’aventure, dites-nous où vous en êtes :

Allocations chômage et congé maternité, paternité ou d'adoption

Lors de votre actualisation mensuelle sur Pôle Emploi, déclarez votre congé maternité en précisant les dates de début et de fin. Les congés paternité et d’adoption sont à déclarer dès que possible, sans attendre l’ouverture de votre période d’actualisation. Sachez que pendant toute la durée de votre congé maternité, paternité ou d’adoption, vos allocations chômage seront suspendues. C’est l’Assurance maladie qui prend le relais et vous verse des indemnités journalières. Les allocations chômage reprendront à la fin de votre congé, prolongeant ainsi votre période d’indemnisation chômage. 
 

Puis-je bénéficier d'un congé parental si je suis au chômage ?

Vous êtes au chômage et souhaitez prendre un congé parental d’éducation pour vous occuper de votre enfant ? C’est tout à fait possible, sous réserve de respecter certaines conditions comme avoir cotisé suffisamment de trimestres avant la naissance de votre enfant. Renseignez-vous auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) pour connaître les conditions et démarches à suivre selon votre situation.

À noter que les aides versées par la CAF ne sont pas cumulables avec les aides de Pôle Emploi. Les allocations chômage sont ainsi suspendues le temps du congé parental et reprendront à la fin de celui-ci. Pensez surtout à bien vous réinscrire auprès de Pôle Emploi lorsque vous arriverez à la fin de votre congé parental. Avant de prendre votre décision, il est important de faire le calcul des nouvelles allocations qui vous seront allouées afin de vérifier que vous ne serez pas perdant en renonçant à vos allocations chômage. Le chômage remplace un salaire, il est donc logique que vous ne perceviez plus vos allocations en prenant un congé parental d’éducation.

Enfin, aucune activité salariée n’est autorisée pendant un congé parental, excepté le métier d’assistante maternelle.
 

La durée du congé parental d'éducation

La durée du congé parental d’éducation dépend du nombre d’enfants que vous avez à charge : 

  • Lors de la naissance de votre premier enfant, les parents peuvent bénéficier d’un congé parental d’une durée d’un an, renouvelable deux fois jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant ;
  • pour des jumeaux, le congé parental est d’un an, renouvelable deux fois, jusqu’à l’entrée des enfants à l’école maternelle ;
  • pour des triplés, ou plus, la durée du congé parental est d’un an, renouvelable cinq fois jusqu’au sixième anniversaire de leurs enfants.

En cas d'adoption, les parents ont également droit à un congé parental d’éducation. La durée de celui-ci dépendra alors de l’âge de l’enfant au moment de l’adoption

  • L’enfant a moins de 3 ans ? Le congé parental est de trois ans maximum (un an renouvelable deux fois) pour l’adoption d’un enfant ou de jumeaux. Pour des triplés, le congé parental est renouvelable cinq fois, jusqu’au 6ᵉ anniversaire des enfants au plus tard.  
  • Si l’enfant a plus de 3 ans (et moins de 16 ans), les parents ont droit à un congé parental d’une durée maximale d’un an, non renouvelable.
     

Les démarches à suivre pour demander mon congé parental d'éducation

Une fois vous être assuré·e que vous pouvez bénéficier de la Prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) de la CAF, informez Pôle Emploi au plus tôt de votre décision afin qu’ils cessent le versement de vos allocations chômage. Puis, faites votre demande de congé parental d’éducation auprès de la CAF grâce au formulaire disponible sur le site.
 

Les démarches à suivre pour demander mon congé parental d'éducation

Que ce soit pour des raisons personnelles qui vous poussent à ne pas reprendre votre ancien emploi ou suite à des événements internes de votre entreprise, vous voilà au chômage suite à votre période de congé parental.

Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de l’allocation chômage, à savoir : 

  • conditions de la perte de l’emploi ;
  • avoir travaillé au moins six mois durant les deux dernières années ;
  • et être en recherche active d’un nouvel emploi ;

Pôle Emploi vous versera, à la fin de votre congé parental, des indemnités basées sur le calcul de votre ancien salaire

Le calcul des allocations chômage

En cas de congé parental à temps complet, le calcul des allocations chômage se fait sur la base du salaire que vous avez touché durant les 12 derniers mois ouvrés.

Vous avez pris un congé parental à temps partiel et perceviez, par conséquent, un salaire de votre employeur en plus des allocations de la CAF ? Le montant des indemnités chômage sera alors établi sur le calcul des 12 derniers mois travaillés par le salarié, même en cas de temps partiel.