bébé qui va se faire vacciner avec une injection dans la cuisse
favoris
Vaccins de bébé

Vaccination de bébé : les vaccins obligatoires et recommandés


Ecrit le 08/11/2019 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 21/06/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Depuis le 1er janvier 2018, le calendrier vaccinal a évolué en France suite à la décision du Ministère de la Santé. Désormais, certains vaccins jusqu’ici recommandés pour les enfants sont devenus obligatoires. Quels sont les vaccins obligatoires ? À quel âge faut-il faire vacciner son enfant ? Rappels, maladies contagieuses, recommandations, on fait le point sur les vaccins de bébé.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts,
 dites-nous où vous en êtes :

Pourquoi faire vacciner son enfant ?

Les vaccins permettent non seulement de protéger les enfants de certaines maladies infantiles contagieuses telles que la rougeole, les oreillons ou encore la rubéole, mais aussi de protéger les personnes vulnérables qui ne sont pas vaccinées. La petite enfance est une période particulièrement sensible où les virus peuvent entraîner de graves complications chez les plus jeunes.

Vaccination obligatoire et recommandée : quelles différences ?

Les vaccins obligatoires sont, comme leur nom l’indique, tenus d’être faits lors de la première année de l’enfant. Il s’agit d’une obligation légale pour les parents.

Les vaccins recommandés sont, quant à eux, facultatifs. Le choix de les faire ou non dépend des risques auxquels est exposé votre bébé, par exemple en cas de problème immunitaire. 
N’hésitez pas à en parler avec votre médecin généraliste ou votre pédiatre afin de peser les bénéfices de tels vaccins.

Quels sont les vaccins obligatoires ?

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les enfants nés à partir de cette date, au lieu de 3 précédemment. En plus de la diphtérie, de la poliomyélite et du tétanos, aussi appelé DTP, 8 nouveaux vaccins doivent être faits à votre bébé au cours de sa première année : 

  • coqueluche ;
  • rougeole, oreillons et rubéole (ROR) ;
  • infections invasives à Haemophilus influenzae de type b (HIB) ;
  • infections invasives à pneumocoque ;
  • méningocoque de sérogroupe C ;
  • hépatite B.

Selon les pays, les vaccins obligatoires peuvent être différents. Pour les personnes habitant en Guyane par exemple, le vaccin de la fièvre jaune est obligatoire pour les bébés à partir d’un an.

À quel âge faut-il faire vacciner son enfant ?

Les vaccins contre le DTP, la coqueluche, l’HIB, l’hépatite B et le pneumocoque sont faits à l’âge de 2 mois. Le méningocoque est fait à 5 mois et le ROR, à 12 mois.

Vaccins obligatoires : qui est concerné ?

L’obligation vaccinale concerne les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018. Pour les enfants nés avant cette date, seuls les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires. Néanmoins, les autres vaccins désormais obligatoires, sont vivement recommandés.

Que se passe-t-il si je ne fais pas vacciner mon enfant ? 

En cas de non-vaccination, les parents ne risquent aucune sanction pénale. En revanche, si un défaut de vaccin met en danger d’autres enfants ou personnes ou l’enfant lui-même, sachez que les parents peuvent faire l’objet d’une poursuite pénale. Aussi, sachez que les vaccins obligatoires sont exigés pour l’entrée en collectivité, que ce soit à la crèche ou à l’école maternelle.

Quels sont les vaccins recommandés ?

Les vaccins recommandés sont contre la varicelle, la grippe, le zona ainsi que les infections à papillomavirus humains, mais ne concernent pour la plupart pas les enfants. Concernant la tuberculose, ou le BCG (Bacille de Calmette et Guérin), le vaccin est facultatif depuis 2007, mais reste conseillé chez les bébés à partir de l’âge d’un mois s’ils présentent un risque.

Connaître le calendrier de vaccination

Pour connaître le calendrier vaccinal, c’est simple : il suffit de vous référer au calendrier présent dans le carnet de santé de votre enfant. Vous ne savez plus quand doit-être effectué le rappel de votre enfant ? Pas d’inquiétude, votre médecin notera la date du prochain vaccin sur le carnet lors de la consultation.

calendrier vaccinal 2022

 

Rappels de vaccin : quand réaliser les injections ?

Pour que votre bébé soit protégé efficacement contre ces maladies, plusieurs injections sont nécessaires. La fréquence des rappels est différente selon les vaccins et de la date d’injection de la première dose :

  • Le vaccin du DTP, de la coqueluche, de l’HIB, de l’hépatite B et du pneumocoque requiert 2 rappels, effectués à 4 mois et à 11 mois ;
  • le rappel pour le méningocoque se fait à 12 mois ;
  • celui pour le ROR est à faire entre 16 et 18 mois.

 

Vaccination de bébé : nos conseils

  • Si votre enfant a une forte fièvre ou est malade avant le rendez-vous, préférez reporter le jour de la vaccination.
  • Vous pouvez demander une prescription pour un patch anesthésiant afin que bébé ne sente rien au moment de la piqûre. Demandez à votre médecin si l’injection sera réalisée sur le bras ou la fesse.
  • Vous allaitez bébé ? Donner le sein pendant la vaccination permet d’apaiser la douleur.