bébé avec des boutons autour de la bouche
favoris
Maladies infantiles

Le syndrome pied-main-bouche


Ecrit le 12/12/2016 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 03/06/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Souvent méconnu des parents, le syndrome pied-main-bouche est une infection virale très répandue et contagieuse qui touche principalement les jeunes enfants âgés de 6 mois à 4 ans. Bénigne, cette maladie peut néanmoins être très gênante pour l’enfant qui en souffre. Quels sont les symptômes de cette infection ? Et comment soigner son enfant en cas de syndrome pied-main-bouche ? On vous dit tout.

Pour vous accompagner avec des
guides experts, coffrets et bons plans, dites-nous où vous en êtes :

Qu'est-ce que le syndrome pied-main-bouche ?

Derrière le syndrome pied-main-bouche, il y a un virus, le coxsackie A16. Ce dernier fait partie de la famille des entérovirus qui sont parmi les plus répandus en France. Cette maladie fortement contagieuse se transmet par contact direct ou indirect. Bien que l’infection touche en majorité les jeunes enfants, il faut savoir qu’on peut contracter la maladie à tout âge, bien que ce soit plus rarement le cas. 

Quels sont les symptômes de la maladie pieds-mains-bouches ?

Les premiers symptômes de l’infection se manifestent quelques jours après la contamination. D'abord, l'enfant peut ressentir de la fièvre, des maux de tête et des maux de gorge, de la diarrhée, voire des symptômes identiques à ceux d’une rhinopharyngite (toux, nez qui coule).
Ensuite, surviennent des petits boutons, des sortes de cloques de 2 à 8 mm environ qu’il ne faut d’ailleurs pas percer. Ces vésicules sont présentes sur la paume des mains, les doigts, sous les pieds ainsi qu’au niveau de la bouche : joues, palais, langue, mais aussi gencives et intérieur des lèvres. Dans les cas d’infection les plus sévères, les lésions peuvent s’étendre sur les bras, les jambes ou les fesses. L’enfant peut également éprouver comme des brûlures au niveau des parties du corps couvertes de boutons, notamment dans la bouche et la gorge. Enfin, votre enfant peut avoir du mal à manger et à déglutir à cause des lésions : une perte d’appétit est parfois constatée.

Les symptômes anormaux qui doivent alerter

Si lors de l’infection pieds-mains-bouche ou tout autre maladie infantile, votre enfant présente des vomissements, des difficultés respiratoires, des somnolences inhabituelles, des douleurs importantes à la tête et au cou ou des signes de déshydratation, consultez un professionnel de santé dans les plus brefs délais

Comment se propage le virus responsable du syndrome pieds-mains-bouche ?

L’infection pieds-mains-bouche est très contagieuse. Le virus se transmet rapidement par les sécrétions nasales, la salive et les selles, mais aussi par le contact avec des objets contaminés – couverts, jouets, aliments, etc. Voilà pourquoi on la trouve souvent dans les collectivités comme les crèches, surtout vers les beaux jours et en été. 
Si votre enfant a été touché par cette maladie, il est alors immunisé contre le virus qui l’a infecté. Cependant, sachez qu’il existe plusieurs virus capables de transmettre cette infection, votre enfant est donc susceptible d’être contaminé plusieurs fois au cours de son enfance, voire à l’âge adulte. 

Syndrome pieds-mains-bouche et grossesse

Vous êtes enceinte et votre enfant aîné a été infecté par le syndrome pieds-mains-bouche ? Pas de panique, il y a très peu de risques que votre bébé contracte l’infection in-utero. Respectez néanmoins scrupuleusement des mesures d’hygiène adaptées afin de vous protéger de la contagion du virus, et ce, particulièrement si vous êtes en fin de grossesse.
En revanche, si vous n’avez pu y échapper et que vous êtes à votre tour touchée par la maladie, consultez un professionnel de santé rapidement. Il pourra ainsi établir son diagnostic et vous délivrer un traitement compatible avec votre grossesse pour soulager la fièvre ou la douleur due aux vésicules.

Quels traitements en cas d'infection pied-main-bouche ?

Il n’existe aucun traitement pour soigner les infections pieds-mains-bouche. Les boutons partent spontanément au bout d’une à deux semaines. Le mieux est de patienter gentiment que le système immunitaire fasse son œuvre. À noter : le virus reste dans les selles… 8 à 12 semaines ! Même guéri, votre enfant reste contagieux alors prudence !

Il est cependant possible de soulager votre enfant :

  • en cas de fièvre : par un antipyrétique ;
  • en cas de lésions cutanées : un antiseptique local ;
  • s’il a mal : un antalgique.

Si manger est difficile pour votre enfant, donnez-lui des aliments faciles à avaler et de préférence froids : compote, yaourt, glaces… et évitez les aliments acides qui exacerbent la douleur (tomate, jus de fruits…). Veillez aussi à ce que votre enfant s’hydrate suffisamment et boive beaucoup d’eau ou de lait s’il est encore bébé. 
 

Comment agir en prévention du virus ?

Afin d’éviter la transmission du virus responsable de l’infection pied-main-bouche, mais également d’un tas d’autres maladies, il est important de respecter certaines précautions d’hygiène. Veillez notamment à vous laver les mains régulièrement, ainsi que celles de votre enfant, surtout dans les cas suivants : 

  • avant les repas,
  • après avoir mouché votre enfant,
  • après l’avoir accompagné aux toilettes, essuyé ses selles ou changé sa couche. 

Pensez à désinfecter fréquemment les surfaces et jouets que votre enfant a pu manipuler au cours de la journée, ainsi que les surfaces ayant été au contact des selles ou de la salive de votre enfant.

Enfin, même si votre enfant est touché par le syndrome pied-main-bouche, il est inutile de l’isoler, sauf si son état de santé l’exige. En respectant les mesures d’hygiène indiquées, vous devriez éviter le risque de transmission du virus à toute la famille.