femme heureuse d'arrêter de fumer la cigarette
favoris
Risques de grossesse

Arrêt du tabac : quels bienfaits pour ma peau ?


Ecrit le 05/04/2022 par Capucine Piot, Responsable éditoriale & communauté
Relu et approuvé par un expert : Conchita Gomez, Sage-femme

Alors que vous envisagez arrêter de fumer, vous vous demandez quel impact aura l’arrêt des cigarettes sur votre peau. Vous connaissez bien les risques du tabagisme sur la santé, les risques de cancer des poumons ou encore le sujet d’addiction et de dépendance du fumeur. Et pourtant, la cigarette a aussi des effets sur vos cheveux, votre corps, votre visage… et l’accélération du vieillissement de la peau. On a rencontré Conchita Gomez, sage-femme tabacologue, qui nous éclaire sur les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau. 

Recevez des échantillons à domicile, des conseils d'experts, des offres spéciales
et tout cela GRATUITEMENT ! 
 Pour commencer l’aventure, dites-nous où vous en êtes :

Les bonnes raisons d'arrêter de fumer

Arrêter de fumer fait partie de vos (bonnes) résolutions : de nombreuses femmes prennent en effet cette décision du sevrage au moment d’un projet bébé ou à la découverte d’une grossesse. Pour d’autres, la dépendance au tabac est davantage un sujet après la naissance de bébé : il existe pourtant de nombreuses raisons de ne pas reprendre la cigarette après la naissance de bébé

Voici quelques arguments (liste non exhaustive !) pour vous aider à maintenir le cap : 

  • Quand on fume, on s’expose à la nicotine, mais aussi à plusieurs milliers d’autres substances nocives pour la santé. 
  • La fumée d’une cigarette a des conséquences sur la qualité de l’air intérieur : les COV (composés organiques volatiles) restent dans l’air pendant plusieurs heures. Fumer peut aussi avoir un impact sur votre entourage, c’est le tabagisme passif. 
  • En fumant, le monoxyde de carbone influe directement sur votre taux d’oxygène dans le sang ; celui-ci diminue.
     

Quel est l'impact du tabac sur la peau ?

Les conséquences dermatologiques du tabagisme en tant que facteur de risque sur le vieillissement cutané sont démontrées par des études sur la structure et la composition du tissu cutané. Plusieurs études ont mis en évidence le lien entre les rides du visage et le tabac : les rides du fumeur sont plus profondes et larges que chez les non-fumeurs du même âge. 

Le tabac serait aussi un facteur de vieillissement cutané plus important que l’exposition solaire. 

Les composés de la fumée de tabac et la chaleur qui se dégagent d’une cigarette contribuent à modifier et à altérer la peau. 

D’autres études ont montré que les fumeurs présentent une carence en vitamine C liée à l’action de la nicotine.  Cette carence de vitamine C altère la synthèse du collagène qui constitue la trame de la peau.

Les effets directs sur la peau sont :

  • rides faciales
  • visage amaigri
  • modification du teint de la peau
  • peau desséchée
  • ongles jaunis
  • brûlures cutanées

Il y a également les effets indirects, mauvaise cicatrisation de la peau liée à une atteinte de la microcirculation de celle-ci par vasoconstriction des petits vaisseaux.

La fumée de tabac joue un rôle dans certaines pathologies dermatologiques telles que l’acné, le psoriasis, l’eczéma. Le tabac accélère la survenue de la ménopause en moyenne 5 ans avant chez la fumeuse.
 

Arrêter de fumer : quels bénéfices pour ma peau ?

L’arrêt du tabac permet de supprimer les effets directs et indirects de la fumée de tabac : la fumeuse peut reconstituer son stock de vitamine C, le rétablissement d’une oxygénation optimale de la microcirculation de la peau, la production de collagène de la peau. 

Nous avons ces mêmes bienfaits sur les cheveux. L’arrêt du tabac améliore également le système immunitaire de l’ex-fumeuse.

Au bout de combien de temps observe-t-on une amélioration de l’arrêt du tabac sur la peau ?

L’arrêt du tabac permet de récupérer immédiatement une meilleure oxygénation au niveau de la microcirculation de la peau. 

En quelques semaines l’ex-fumeuse retrouve l’éclat naturel de son teint, les rides sont moins profondes. 

Bien sûr, pour maintenir dans le temps les bienfaits de l’arrêt du tabac sur la peau, il ne faut pas être soumis au tabagisme passif.