C'est si bon d'être parents !

Echographie 3D : qu'est-ce que c'est ?

Les échographies sont des moments intenses en émotion pour les futurs parents : ils peuvent voir leur bébé et comment il se développe. Au nombre de 3 durant la grossesse, elles servent avant tout à s’assurer qu’il n’a pas de souci avec votre bébé. En vogue depuis quelques années, l’échographie 3D est très demandée par les parents. On vous dit tout sur ce type d’échographie. 

Echographie 3D

C’est quoi une échographie 3D ?

En noir et blanc, les échographies classiques, au nombre de 3 généralement, soit une par trimestre, permettent de voir votre bébé en détail, notamment tous ses membres et ses organes, au fur et à mesure de la grossesse grâce aux ultrasons.

L’échographie 3D, elle, permet de voir votre bébé en volume et en couleur : il s’agit d’une image fixe réalisée en utilisant la même technologie que les autres échographies. Il existe deux types d’échographies 3D :
- celle dite de mode surfacique : seule la surface est visible ;
- et le mode transparent, qui permet de voir l’intérieur du fœtus, par exemple les structures osseuses.


Où fait-on une échographie 3D ?

Comme les autres échographies, elle est effectuée par des personnes formées à l’échographie, notamment à l’échographie 3D : ce sont des radiologues, des gynécologues/obstétriciens, des sages-femmes et des médecins spécialistes ou généralistes ayant les « diplômes » adéquats et qui ont un diplôme d’échographie. Elle peut se faire en cabinet ou dans un centre de radiologie.


Les bénéfices d’une échographie 3D

La Haute Autorité de Santé n’a pour le moment pas recommandé la pratique de cette échographie 3D à l’heure actuelle, notamment pour le dépistage prénatal. En effet, les images ne sont pas forcément plus nettes en 3D qu’en 2D. Néanmoins, l’écho 3D permet de lever des doutes sur d’éventuelles malformations : le praticien peut observer des éléments en gros plan, notamment le visage, le rachis ou encore les extrémités.

Quand est effectuée l’échographie 3D ?

L’échographie 3D peut être effectuée au moment où vous ferez votre échographie du deuxième trimestre, aussi appelée « échographie morphologique », autour des 20 à 22 SA. En effet, passé cette période, le bébé prend de plus en plus de place dans l’utérus de la maman et il est plus difficile de l’observer avec distinction.


L’échographie 3D : pas systématique

Vous aurez ainsi peut-être la chance d’avoir une échographie 3D au troisième trimestre de grossesse, mais rien n’est moins sûr. Tous les cabinets d’échographie n’en sont pas équipés, même si la majorité l’est, et s’ils peuvent faire des échographies 3D, parfois ils le réservent à certains cas uniquement, comme des suspicions de malformation (bec-de-lièvre par exemple).

D’autres échographistes sont conciliants et savent combien les parents aiment voir leur bébé et consentent alors à faire une échographie 3D sur demande. Mais elle reste brève et faite par un praticien formé.


Les échographies 3D et 4D non médicales : attention !

Des centres proposent désormais d’effectuer des échographies 3D non obligatoire dites « de plaisir » à partir de la 16e semaine de grossesse, notamment dans le but de connaître le sexe de bébé avant la 2e échographie obligatoire, mais aussi jusqu’à 33 semaines. Elles sont souvent couplées à une échographie 4D qui permet de voir bouger votre bébé en 3D en temps réel, dans une offre « photo + vidéo » de bébé. Cela peut paraître alléchant, pourtant, cela ne l’est pas forcément : le personnel n’est pas toujours formé à l’échographie, et n’est ni médecin, ni sage-femme ou encore radiologue. Il ne vous donnera aucune indication sur la santé de votre bébé.

Enfin, une échographie 3D expose votre bébé a des ultrasons de manière critiquable : là où le spécialiste en échographie va utiliser le mode 3D quelques secondes ou minutes, dans ces centres pour échographie « plaisir » elles peuvent durer plus longtemps, en moyenne 20 minutes, pour pouvoir obtenir LE cliché parfait pour vous contenter. L’écho 3D ainsi pratiquée expose alors votre bébé aux ultrasons sans aucune raison médicale alors même qu’il est en plein développement. Enfin, ces échographies 3D « émotion » peuvent créer un trouble si par la suite, lors d’une échographie officielle, un souci est détecté. Prudence donc : le mieux est d’en parler avec votre gynécologue ou votre sage-femme.


Quel est le prix d'une échographie 3D ? Quel remboursement ?

Le prix d'une échographie 3D est aussi un sujet qui décide les futurs parents à y avoir recours... ou non. Les trois échographies relatives à votre parcours maternité sont effectivement remboursées par la caisse d'assurance maladie. En revanche, attention ! La sécurité sociale ne prend pas en charge les échographies en 3D ou en 4D à l'heure actuelle. Vous devrez donc mettre la main à la poche. Les prix varient d'un centre à un autre et selon la prestation demandée : certaines échographies 3D peuvent se facturer jusqu'à 200€, par exemple. 

yeux doux lors de l’échographie morphologique : avec un peu de chance, vous aurez un cliché de votre petit bout ! Et puis au pire, vous aurez la surprise de sa bouille à la naissance, et ce n’est peut-être pas si mal.


À lire aussi :
Je suis déçue par le sexe de bébé
10 conseils pour bien choisir le prénom de votre enfant
Monitoring foetal
: qu'est-ce que c'est ?

Publié le 22/10/2019 à 15:56

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.