C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Enceinte, je vis mal mon début de grossesse

Ah la grossesse, ce n’est pas toujours l’état de grâce que l’on croit. Surtout le début ! Mais il est où le visage radieux de femme enceinte ? Et ce sentiment de bien-être ? On vous aurait menti ?? Parfois, on oublie juste de dire que la grossesse n’est pas uniquement joie et félicité, notamment au début. C’est aussi beaucoup de maux avec lesquels il faut composer. Ne culpabilisez pas si vous ne vivez pas très bien ce début de grossesse : vous en avez le droit !

Enceinte, je vis mal mon début de grossesse

Un bouleversement psychologique

Oui vous l’avez tant attendu ce petit plus sur votre test de grossesse ! Mais maintenant que vous êtes réellement enceinte, vous pouvez être prise de panique. Était-ce une bonne idée ? N’ai-je pas fait une énorme erreur ? Les questions affluent dans votre esprit sans trouver de réponses. Surtout que pour le moment, vous ne voyez pas forcément les bons côtés de la grossesse. Et si vous ressentez de la tristesse, là encore, pas d’inquiétude ni de culpabilité : ce sont encore les hormones les responsables. Déprimer est fréquent à ce moment-là de la grossesse. Mais vous pouvez aussi alterner avec des moments d’euphorie, pour pleurer dans les minutes qui suivent… Rien d’anormal, vous êtes… juste enceinte !

Le premier trimestre : un concentré des mauvais côtés de la grossesse

Maux de ventre, de poitrine, fatigue, ballonnements, nausées, constipation, baisse de libido, angoisses : on continue la liste ? Le premier trimestre de grossesse est particulièrement difficile sur le plan physique et donc émotionnel. Personne ne voit que vous êtes enceinte, pas même vous d’ailleurs, mais la seule chose que vous ressentez c’est que vous êtes mal. Quant aux mouvements de bébé, ils ne se feront pas ressentir avant le 4e mois pour un premier bébé… Promis, cela va changer : bientôt vous vous sentirez vraiment enceinte !

La fatigue

La fatigue est bien mauvaise conseillère… surtout enceinte. Elle peut totalement vous accabler en début de grossesse – merci les hormones de grossesse ! Il n’y a pas de quoi se réjouir de se sentir avec le tonus d’un bulot toute la journée, même après une nuit de 12 heures. Seulement voilà, vous ne pouvez rien y faire, même en vous reposant dès que vous le pouvez, cette envie de dormir vous tombe dessus à n’importe quel moment de la journée. La seule chose à faire est d’attendre patiemment le second trimestre où vous devriez retrouver un semblant d’énergie.

L’impatience que la grossesse se voit

Surtout quand il s’agit de la première grossesse, le ventre met du temps à s’arrondir. Or c’est le principal signe extérieur de grossesse ! Vous attendez avec impatience de caresser votre ventre rond, qui n’a pas vraiment l’air d’être décidé à se montrer pour le moment… et ce, au moins jusqu’au 3e mois de grossesse où il devrait timidement pousser. Bon, au moins, votre poitrine devrait prendre un tout petit peu de volume, c’est mieux que rien !

Un trimestre interminable

Non, décidément, vous n’allez pas tenir 9 mois comme ça : les trois premiers mois de grossesse vous semblent sans fin ! Rassurez-vous : toute la grossesse ne vous paraîtra pas si longue. Mis à part les dernières semaines de grossesse, qui peuvent être éprouvantes en raison du ventre proéminent et de nouveaux maux qui peuvent apparaître, 9 mois ce n’est pas si long que ça.

Allez, courage, en un clin d’œil, ce trimestre de grossesse sera derrière vous ! Un jour, vous vous souviendrez même de ces premières semaines avec nostalgie, si si !

À lire aussi

La fatigue du début de grossesse
1er trimestre de grossesse : alimentation et recettes
Je n'aime pas être enceinte !

 

Publié le 21/12/2018 à 11:57

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.