C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Le bébé « retour de couches », c’est possible ?

Maintenant que bébé est né, votre corps va se remettre petit à petit de cette grande aventure qui a duré 9 mois. Après les suites de couches survient le retour de vos cycles avec ce que l’on appelle le retour de couche… du moins si vous n’êtes pas tombée enceinte entre-temps. En l’absence de contraception, c’est tout à fait possible, et ce même si vous allaitez. Voici des explications à ce phénomène méconnu.

Le bébé « retour de couches », c’est possible ?

Un retour à l’ovulation indéterminé

Juste après que vous avez accouché, vous perdez les fameuses lochies, du sang contenant des débris divers : c’est ce que l’on appelle les suites de couche. Cela peut durer jusqu’à 6 semaines pour les jeunes mamans les moins chanceuses. Vos règles, si vous n’allaitez pas, reviennent ensuite au bout de 6 semaines environ après l’accouchement. Cela veut dire qu’un cycle à commencer 28 jours avant : vous pouvez donc tout à fait avoir ovulé ! Les règles sont souvent perçues à tort comme une reprise des cycles… or il recommence avant avec une ovulation. Même si vous êtes du genre à sentir votre ovulation, dites-vous que vous serez bien occupée avec votre bébé pour vous en rendre compte. En outre, des modifications peuvent survenir dans vos cycles. Prudence donc !

L’allaitement est-il contraceptif ?

L’allaitement aurait des vertus contraceptives. Cela est en partie vrai. C’est la prolactine, hormone de l’allaitement par excellence, qui « bloque » en quelque sorte l’ovulation. Mais il faut pour cela allaiter suffisamment et ne pas avoir un allaitement mixte. Pour que l’effet contraceptif  opère, vous devez donc être en allaitement exclusif, mais aussi proposer le sein régulièrement, jour et nuit. Mais ça c’est la théorie. En pratique, c’est un peu différent : la nature joue parfois des tours. Ainsi, le retour de couche en allaitant varie énormément d’une femme à l’autre et ce, même si l’allaitement est exclusif. L’allaitement est donc un contraceptif plus qu’approximatif. Le plus prudent reste d’utiliser un contraceptif compatible avec l’allaitement pour écarter tout risque de grossesse.

La nécessité de choisir une contraception

Pour éviter de tomber enceinte juste après votre accouchement, il est important de penser à votre contraception dès le jour de la naissance. Mieux : renseignez-vous durant votre grossesse pour éviter d’être prise de court. Vous aurez certainement autre chose à penser au moment où il faudra vous décider. Si vous souhaitez un contraceptif hormonal, comme la pilule ou un implant, il vous sera ainsi prescrit à la sortie de la maternité et vous pourrez commencer à la prendre 3 semaines plus tard... Il faudra attendre quelques jours pour que leur effet contraceptif soit activé. Pour le dispositif intra-utérin, il faudra attendre 4 semaines minimum pour pouvoir le mettre en place, le temps que l’utérus et le col aient retrouvé leur taille initiale si vous avez accouché par voie basse, qu’il soit au cuivre ou avec des hormones. Il est généralement posé lors de la visite de contrôle à 6 semaines chez votre gynécologue. En cas de césarienne programmée, sachez qu’il est possible de demander une pose de stérilet avant d’être suturée.

En attendant d’avoir un moyen de contraception, employez un contraceptif type préservatif, ou encore un diaphragme, dispositif souvent oublié et tout aussi efficace.

En cas de doute

Si vous avez un doute, que vous ne savez plus où vous en êtes et que vous avez fait un câlin non protégé avec votre chéri, n’hésitez pas à en parler avec votre sage-femme ou votre gynécologue afin d’effectuer une prise de sang pour savoir si une grossesse est en cours ou non. Si vous pensez que vous avez un risque de tomber enceinte, la pilule du lendemain peut être une solution ponctuelle également.

Les femmes qui tombent enceintes après l’accouchement et sans avoir eu un retour des règles existent donc, bien que cela soit rare. Prenez vos dispositions si vous ne souhaitez pas agrandir la famille tout de suite !

À lire aussi

Bébé n'a pas un an et je suis enceinte : les grossesses très rapprochées
Je n'ai pas mes règles, suis-je enceinte ?
Tribu : famille nombreuse, famille heureuse ?

Publié le 17/02/2017 à 15:46 mis à jour le 15/07/2019 à 17:30

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Karine le 2019-07-05 12:04:58