ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

10 phrases que les mamans qui donnent le biberon ne veulent pas entendre

Vous êtes jeune maman et vous avez choisi de ne pas allaiter bébé ? Les mamans qui donnent le biberon font parfois l’objet de jugements, de maladresse, de critiques ou encore de phrases blessantes provenant d’autres mamans ou de leur entourage. Pourtant, vous n'avez clairement pas sollicité ces personnes pour leur demander conseil ou leur avis. Et vous en avez marre des injonctions (preque) permenantes sur la façon dont vous envisagez nourrir votre enfant.

Afin de vous préparer à toutes ces remarques, on a pris soin de lister les 10 phrases que vous risquerez d'entendre si vous donnez le biberon à votre tout-petit. 

10 phrases que les mamans qui donnent le biberon ne veulent pas entendre injonctions préjugés

1- L'allaitement maternel est la meilleure façon de créer un lien avec son bébé

Le biberon n’empêche en rien de ne pas tisser des liens avec son bébé. Le contact visuel et physique que vous entretenez quand vous le portez contre vous est présent dans les deux cas, n'est-ce pas ?! Soyez rassurée : le lien entre la mère et son enfant se crée petit à petit, et ce dès la grossesse. Une fois bébé né, chaque petit geste du quotidien va contribuer à tisser ce lien si fort : les regards, la parole, le toucher, les intéractions, les sourires, votre façon de réagir à ses pleurs, etc... 


2- Les bébés allaités tombent moins malades, il ne faudra pas t'étonner !

Voilà une phrase qui a le don de vous faire culpabiliser. Si certaines études tendent à démontrer la corrélation entre allaitement et protection contre les maladies chez les enfants, il n'en demeure pas moins que votre interlocuteur peut prendre des pincettes avant de vous en parler. Peut-être ne s'est-il pas dit que vous aviez fait ce choix de façon éclairée, non pas parce que vous vous fichez éperdument des recommandations de l'OMS... mais peut-être pour des raisons personnelles qui se respectent totalement... et qui ne se discutent pas ?!


3- Se lever toutes les nuits pour faire un biberon, ça doit être compliqué !

Pourquoi compliqué ? Parce que si votre bébé a faim tous les soirs, vous ne vous levez pas pour lui donner le sein ? C’est du pareil au même, non ?! 


4- Le lait en poudre, c'est mauvais pour bébé.

Les laits en poudre développés par les industriels et disponibles dans le commerce et en pharmacie sont adaptés à la croissance des nourrissons : il y a eu beaucoup de progrès ces dernières années ! Alors, pourquoi comparer si je ne souhaite pas donner le sein à bébé... ou si cela n'est pas possible ?


5-Tu as choisi la voie facile en donnant le biberon à ton bébé... Sous-entendu : tu es une mauvaise mère !

Acheter le lait, les biberons, les stériliser, les laver, les préparer, chauffer le lait surtout le soir c’est vrai que c'est un jeu d'enfant ! Être mère n'est pas tous les jours facile, ne vous laissez jamais submerger par les jugements qui laissent entendre que vos choix respectueux de bébé font de vous une mauvaise maman. 

6- Donc le papa aussi donne le biberon ! Tu n'as pas peur qu’il te vole ta place ?

Vous n’êtes pas le seul parent de l’enfant. Le papa ou le co-parent a le droit, mais surtout le devoir, de s’occuper lui aussi de son bébé. D'ailleurs, il n'y a aucune compétition entre vous deux : vous êtes complémentaires, vous formez une super équipe, un point c'est tout !


7- Grâce à l’allaitement, j’ai perdu tous mes kilos de grossesse tellement vite !

Chaque femme est différente, chaque morphologie est différente... allaitement ou non. Vous perdrez aussi vos kilos de grossesse, à votre rythme, et comme vous l'entendez. Alors, où est le problème ?!


8- Bébé allaité = moins de coliques du nourrisson, y as-tu pensé ?!

Les coliques du nourrisson concernent les bébés allaités et ceux nourris au biberon. Comme ça, pas de jaloux...!

 

9. Tu n’as même pas essayé d'allaiter !

Chaque choix mérite d’être respecté ! Certaines mamans étaient épuisées, d’autres n’avez pas assez de lait, d'autres encore estiment que l'allaitement est douloureux. Et certaines femmes jugent l'allaitement trop animal et ne l'envisagent pas. Bref, les raisons sont multiples et elles méritent toutes d'être entendues. La pression de la société est très forte autour de cette question. Et pourtant, vous n'êtes pas tenue de vous y plier pour faire de vous une femme parfaite ou une mère idéale. L'allaitement n'est pas un devoir, c'est un choix.


10- Tu pourrais au moins utiliser un tire-lait pour donner le biberon...

Tirer votre lait à la maison, au bureau, dans le train, chez les amis ou encore dans les toilettes des gares entre deux trains ne vous enchante guère. A vrai dire, vous n'en avez pas envie. Est-ce si difficile que cela à comprendre ?...

 
Et vous, quelle est la phrase que vous ne voulez pas/plus entendre  ?!

A lire également :
- Donner le biberon : mode d’emploi
- Alimentation de bébé : quel lait après 12 mois ?
- Quelle quantité de lait donner à bébé mois après mois ?
- Quelle quantité d'eau pour hydrater bébé ?

Publié le mis à jour le 21/12/2020 à 10:11
Auteur : 

Articles les + populaires

2 commentaires

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Claire le 2020-12-22 15:24:43

Tout à fait d’accord avec le commentaire sur le manque de lait...mais surtout pourquoi alimenter avec ce type d’article une opposition stérile maman qui allaite et maman qui donne le biberon? Un article avec toutes les remarques malvenues sur les choix d’alimentation quels qu’ils soient serait tellement mieux! Comme si les mères allaitantes étaient indéfectiblement soutenues par la société (française au moins)! Au-delà du congé maternité légal, c’est celle qui ne donne pas le biberon qui devient la cible de remarques du même niveau...à chacune ses choix!

Jessie le 2020-12-21 20:32:41

Phrase numéro 9 : pourquoi véhiculer le mythe selon lequel la femme peut ne pas avoir assez de lait pour son bébé ?? C'est vrai uniquement dans de rares cas comme les réductions mammaires. Chaque choix doit être respecté mais c'est décevant de faire circuler une fausse idée comme celle-ci.