tirer_son_lait_5_conseils_pour_bien_reussir
favoris
Allaitement : tout savoir

Tirer son lait : 5 conseils pour bien réussir


Ecrit le 19/01/2017 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 13/09/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

De nombreuses mamans décident de recourir au tire-lait durant leur allaitement. Seulement, il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre ni quel matériel choisir. Plutôt tire-lait manuel ou électrique ? Comment stimuler sa montée de lait loin de bébé ? Voici 5 conseils utiles pour les mamans qui souhaitent tirer leur lait.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Pourquoi utiliser un tire-lait ?

Reprise du travail, besoin de s’absenter pour un rendez-vous, bébé prématuré ou simple choix pour faire participer le co-parent lors de l’allaitement, les femmes qui décident d’allaiter leur bébé peuvent parfois être amenées à tirer leur lait. Tirer son lait permet à la maman d’anticiper la prochaine tétée en cas d’absence ou pour se reposer la nuit, tout en stimulant régulièrement sa lactation la journée. La mère allaitante a aussi la possibilité de congeler son lait maternel pour une utilisation ultérieure et prévoir du stock.

Tirer son lait : 5 conseils pour bien réussir

1. Trouver le bon tire-lait

Le choix du tire-lait est quelque chose de personnel et chaque maman a ses préférences.

Il existe deux types de tire-laits :

  • Le tire-lait manuel,
  • le tire-lait électrique (automatique, mini-électrique, à simple ou double pompage)

 

Avantages

Inconvénients

Tire-lait manuel

  • Peu onéreux
  • Silencieux
  • Léger
  • S’utilise n’importe où

  • Plus long pour tirer une quantité importante de lait
  • Mise en place parfois difficile

Tire-lait électrique

  • Rapide
  • Possibilité d’utiliser un bustier spécial tire-lait pour garder les mains libres 

  • Onéreux
  • Bruyant
  • Demande à avoir accès à une prise électrique si le tire-lait n’a pas de batterie
  • Plus lourd

 

Tandis qu’un tire-lait manuel est principalement recommandé pour une utilisation occasionnelle, le tire-lait électrique est idéal pour les mamans qui tirent leur lait souvent. Le tout est de trouver le tire-lait qui vous convient le mieux et qui répond à vos besoins. Choisissez un tire-lait confortable pour vos seins, pratique et adapté à votre rythme de vie.

Notre conseil : optez pour un tire-lait électrique automatique à double pompage pour gagner du temps. Ainsi, vous tirerez les deux seins en même temps.

2. Choisir le bon moment pour tirer son lait

Même si vous avez trouvé le tire-lait qui vous convient, vos tentatives peuvent se solder par un échec cuisant si vous n’êtes pas dans de bonnes conditions pour tirer votre lait. L’allaitement n’est pas seulement un phénomène physiologique, mais est aussi influencé par l’aspect psychologique.

Notre conseil : faites-vous confiance et ne vous mettez pas la pression. Écoutez une musique relaxante, pratiquez la respiration abdominale, installez-vous confortablement et détendez-vous. Tirez votre lait pendant que bébé tète est aussi une excellente manière de réussir à obtenir du lait pour constituer des stocks progressivement.

3. Stimuler la montée de lait

Les seins d’une maman ne sont pas faits pour réagir à la succion d’une machine. Pensez à bébé, regardez une vidéo ou une photo de lui afin de stimuler la montée de lait. En effet, la production du lait est stimulée par la sécrétion de deux hormones : l’ocytocine et la prolactine. En pensant à votre bébé, votre corps va naturellement sécréter ces hormones et tirer votre lait n’en sera que plus simple. 

Notre conseil : pensez également à vous hydrater suffisamment et aux tisanes d’allaitement, qui stimulent la lactation. Si vous rencontrez des difficultés dans votre lactation, contactez votre sage-femme ou une consultante en lactation.

4. Avoir une bonne hygiène avant d’utiliser son tire-lait

Veillez à bien vous laver les mains avant de tirer votre lait. Le matériel doit aussi être propre, voire stérilisé si nécessaire : téterelle, biberon ou sachet de conservation pour lait maternel. Avant la première utilisation de votre tire-lait, nettoyez-le correctement. Une fois votre matériel lavé et rincé, laissez-le sécher à l’air libre puis rangez-le dans un endroit propre.

Vous ne souhaitez pas investir dans un tire-lait ? Sachez qu’il est possible de louer un tire-lait en pharmacie ou via l’association Grandir Nature. Cela vous permettra aussi d’en tester plusieurs si celui que vous avez choisi ne vous convient pas. Il suffit de demander une prescription à votre sage-femme ou votre médecin. Le prix du tire-lait est pris en charge par la Sécurité sociale. 

Notre conseil : vous devez tirer votre lait sur votre lieu de travail ? Le Code du Travail autorise la maman à s’absenter une heure par jour (30 minutes le matin et 30 minutes l’après-midi) pour tirer son lait durant la première année de bébé en cas d’allaitement. Cette heure est perçue comme un temps de pause et n’est pas rémunérée. Néanmoins, certaines conventions collectives prévoient une rémunération sur ces temps dédiés à l’allaitement. Renseignez-vous.

5. S’entraîner à tirer son lait !

Les premières fois, de nombreuses mamans ne parviennent pas à tirer beaucoup de lait. Si c’est aussi votre cas, ne baissez surtout pas les bras et persévérez. Petit à petit, vous arriverez à tirer votre lait jusqu’à ce que cela devienne une routine. Ne vous attendez pas à tirer de grosses quantités de lait d’un coup. Vous pouvez tirer 10 ou 30 ml plusieurs fois dans la journée et récolter ainsi le fruit des différents tirages dans un biberon. La conservation du lait maternel peut se faire au réfrigérateur ou au congélateur. 
Pour plus d’informations sur la conservation du lait maternel, rendez-vous sur le site du Ministère de la Santé.

Notre conseil : trouvez la bonne position ! Tout comme pour l’allaitement, tirer son lait demande de trouver une position confortable. Portez un soutien-gorge d’allaitement sera aussi un allié précieux pour vous aider à vous sentir à l’aise et rendre ce moment plus agréable, notamment si vous n’êtes pas chez vous.