C'est si bon d'être parents !

Probiotiques et coliques du nourrisson : est-ce que ça marche ?

Les nourrissons, ça pleure beaucoup. Faim, soif, les pleurs peuvent également traduire un inconfort, notamment des douleurs digestives que l’on appelle « coliques ». Survenant fréquemment le soir, ou après les repas, elles semblent particulièrement difficiles à supporter pour votre bébé. Un remède existerait pour les soigner : les probiotiques. On fait le point sur la question. 

probiotiques soigner coliques nourrisson efficacité

Les coliques du nourrisson, des causes mal connues

Comment 20 à 25 % des nourrissons, votre bébé pleure de longues heures, inconsolable, crie, émet des gaz et se tortille dans tous les sens : il a des coliques. Si elles surviennent dans le mois qui suit la naissance et perdurent jusqu’à 3 mois environ pour ensuite s’atténuer, voire disparaître, elles sont encore mal connues : en effet, leur cause est difficile à déterminer, surtout que tous les bébés n’en souffrent pas.

Plusieurs hypothèses sont avancées :
- une immaturité du système digestif, qui empêche l’effet barrière de la muqueuse intestinale ;
- un microbiote intestinal avec une colonisation bactérienne à dominante de E. Coli et Klebsielles qui favorisent les gaz et une inflammation intestinale ;
- une flore intestinale plus pauvre en bifidobactéries et lactobacilles, des bonnes bactéries qui jouent un rôle important dans le système immunitaire digestif.


Les probiotiques, c’est quoi ?

Alors que les coliques sont mises sur le compte d’un inconfort digestif, une solution semble s’offrir aux parents souhaitant soulager leur bébé, souvent impuissants et inquiets face à ces crises : les probiotiques. Aussi utilisé chez les adultes, ce remède composé de bactéries vivantes aurait pour effet de soigner les coliques en réduisant l’inflammation des intestins, en restaurant et protégeant la barrière intestinale.


Les probiotiques sont-ils efficaces sur les coliques ?

Selon les dernières études qui ont été menées sur les probiotiques et les coliques des bébés, les probiotiques n’aurait pas un grand effet sur les coliques en elles-mêmes, certains seraient même tout bonnement inefficaces.

En revanche, un probiotiques en particulier, le Lactobacillus reuteri, issu du lait maternel, semble efficace, essentiellement sur les bébés allaités : les pleurs dus aux coliques seraient réduits d’une cinquantaine de minutes par jour à 1 mois de vie. Ainsi, si les probiotiques peuvent aider votre bébé à mieux vivre les coliques, ils ne peuvent pas les guérir : gardez cela à l’esprit.


Les autres gestes à adopter en cas de coliques du nourrisson

Vous percevez sans doute les pleurs de votre bébé comme l’expression d’une douleur. Or d’après le Groupe Francophone d’Hépatologie-Gastroentérologie et Nutrition Pédiatrique, les coliques ne feraient pas mal : il en veut pour preuve que les coliques ne cèdent pas après l’administration d’un médicament antidouleur.

Cependant, outre les probiotiques, vous pouvez également prendre ces précautions pour aider votre petit bout :
- adopter des mesures en prévention : utiliser une tétine anticoliques si votre bébé est nourri au biberon, faire des pauses durant la tétée s’il est au sein (et vous assurer que vous ne souffrez pas d’un réflexe d'éjection fort, par exemple) ;
- penser à faire faire le rot ;
- accompagner bébé dans ses pleurs en le berçant, contre votre épaule ou sur votre avant-bras ;
- masser le ventre de bébé pour l’aider à évacuer les gaz.

La fatigue aidant, les pleurs peuvent être difficiles à supporter : pour prévenir le syndrome du bébé secoué, relayez-vous entre vous afin de prendre une pause et de souffler. Être parents n’est pas toujours facile !


Colique du nourrisson : et si c’était autre chose ?

Les pleurs de bébé peuvent cependant être causés par d’autres soucis digestifs :

- une allergie aux protéines de lait de vache. Ainsi, si ces pleurs sont accompagnés de régurgitations, des diarrhées ou au contraire une constipation, des maladies de peau (eczéma, dermatite atopique…), de sommeil, qu’il fait des infections respiratoires et attrape facilement des virus, c’est qu’il est peut-être APLV ;
- une intolérance au lactose ;
- un reflux gastro-œsophagien, aussi appelé RGO.

Il est donc nécessaire de consulter votre pédiatre, voire ensuite sur ses conseils un gastro-pédiatre, afin de vous assurer que votre bébé ne souffre pas d’autre chose que des coliques. Il pourra également vous prescrire le probiotique pour soulager bébé et vous expliquer comment les administrer.

À lire aussi :
Bébé régurgite : faut-il m’inquiéter ?
Les 100 premiers jours de bébé
Problèmes digestifs du bébé : on vous dit tout !

Publié le 10/02/2020 à 11:47

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.