Mon bébé régurgite : faut-il m’inquiéter
favoris
Alimentation de bébé mois par mois

Mon bébé régurgite beaucoup : que faire ?


Ecrit le 03/08/2021 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 08/11/2022 par La Rédaction,

Votre bébé régurgite presque systématiquement après ses repas et vous ne savez pas comment réagir ? Parfois impressionnantes, les régurgitations sont un phénomène assez fréquent et sans danger chez le nourrisson. On répond à toutes vos questions.

Recevez des échantillons à domicile, des conseils d'experts, des offres spéciales
et tout cela GRATUITEMENT ! 
 Pour commencer l’aventure, dites-nous où vous en êtes :

Les régurgitations de bébé surviennent généralement chez bébé après le repas. Il s’agit du mélange de lait et de salive qui remonte ensuite dans l'œsophage de bébé sous la forme de rejets involontaires. Les régurgitations ne sont pas des vomissements et ne représentent aucun danger pour la santé de bébé lorsqu’elles sont dites simples. Dans ce cas précis, le mécanisme n’est pas douloureux. Il se manifeste de façon temporaire et passive chez l’enfant en fonction de la quantité de lait ingérée, sa position, ou encore sa potentielle agitation.

Les régurgitations ne sont pas non plus source d’inconfort récurrent pour le bébé. Concrètement, il s’agit plus simplement du rejet par la bouche du lait que bébé vient de boire. Il arrive souvent que ces régurgitations causent l’inquiétude des parents. Rassurez-vous, cette crainte devrait progressivement se dissiper une fois que vous aurez parcouru nos réponses à toutes vos questions.

Est-ce normal qu'un bébé régurgite ?

Fréquent chez de nombreux nourrissons jusqu’à environ 4 mois, le phénomène de régurgitation est tout à fait normal. En effet, dans les premiers mois de vie, le système digestif de bébé est immature. À ce stade, le cardia, une sorte d’anneau qui relie l'œsophage à l’estomac de bébé s’ouvre et se referme pour laisser passer les aliments.
Lorsqu’une régurgitation a lieu, cela signifie, qu’à un moment donné, le cardia ne s’est pas complètement refermé. Ainsi, les liquides remontent dès lors que l’on bouge bébé ou qu’on l’allonge. Bébé régurgite alors le lait maternel en jet, pendant le sommeil et en redemande ensuite ! Cela peut aussi être le signe d’un trop plein à l’instar d’un verre d’eau qui déborde ! En d’autres termes, votre bébé mange peut-être en trop grande quantité ou à une cadence trop rapide.

La régurgitation vers 6 mois

Vous avez remarqué que votre bébé de 6 mois régurgite beaucoup ? La position allongée favorise le phénomène de régurgitation, surtout lorsque bébé commence à s’agiter voire à rouler sur le côté. Ainsi, quand il commencera à tenir assis, ces régurgitations commenceront à s’espacer pour disparaître totalement par la suite. La maturation du système digestif diminuera également la survenue des régurgitations. Chez certains enfants, cette amélioration surviendra plus ou moins tôt, tandis que, chez d’autres, les problèmes se règleront avec l’acquisition de la position debout.

Comment savoir si bébé régurgite trop ?

Pour savoir reconnaître une régurgitation, il faut d’abord distinguer la régurgitation simple, du reflux gastro-oesophagien et du vomissement. Dans le cas de la régurgitation simple, l’extériorisation du lait ne mobilise aucun muscle de bébé. Comme dit plus haut, cela survient sans effort. 

La seconde régurgitation, appelée reflux gastro-oesophagien, est une régurgitation dite pathologique qui s’accompagne généralement d’une odeur acide. Elle peut aussi être couplée à d’autres symptômes comme des pleurs, des otites à répétition, ou encore un sommeil perturbé. Ce type de régurgitation se fait habituellement à distance des repas et provoque une gêne chez l’enfant.

Quant au vomissement, ils arrivent souvent après un épisode de nausées et se produisent nécessairement par un effort physique de bébé.

Quand s'inquiéter des régurgitations bébé ?

Si les régurgitations simples du nourrisson ne doivent pas vous alerter, rien ne vous empêche d’en discuter avec votre médecin. Celui-ci pourra vous donner un avis médical et vous rassurer sur le sujet. Si votre bébé ne souffre pas, n'ayez aucune crainte. Tout finira par rentrer dans l’ordre prochainement.

Par contre, lorsque les régurgitations sont sévères, il est impératif de consulter rapidement votre médecin. D’autant plus, si vous remarquez que les régurgitations s’accompagnent de pleurs, de tortillements et de grimaces de douleurs pendant et après le repas. D’autres signes majeurs doivent également vous alerter. Ils sont facilement identifiables : 

  • si bébé régurgite du lait caillé,
  • si bébé refuse de s’alimenter,
  • si vous vous apercevez que le rejet a une couleur jaune ou présente des traces de sang,
  • si vous constatez une stagnation ou une perte de poids,
  • si son sommeil est perturbé et agité

En somme, faites vous confiance. Il n’est pas normal que bébé souffre pendant qu'il mange.

Comment éviter les régurgitations du nourrisson ?

Voici quelques conseils pour prévenir ou limiter les régurgitations :

  • faites des pauses quand vous lui donnez le biberon ou le sein.
  • Diminuez les quantités.
  • Essayez de lui faire faire son rot. Celui-ci n’est pas systématique mais il peut l’aider à éliminer le surplus d’air ingéré. 
  • Ne le couchez pas tout de suite après le repas. Aussi, évitez de l’installer dans un transat qui compresse davantage son petit estomac et favorise les reflux.
  • Lorsqu’enfin vous le mettez au lit, installez-le sur le dos sans surélever sa tête.

Et surtout, équipez-vous de bavoirs et de langes à poser sur votre épaule, pour éviter que vous et votre bébé soyez trop mouillés.

Source : Ameli