Nouveaux-nés prénommés par ce prénom

Genre :
Masculin

Signification du prénom :

C'est un prénom d'origine hébraïque.


Signification: La fête des Hans a lieu le 27 décembre. En outre, on peut noter que parmi les prénoms dérivés de Hans, on trouve Hanz.


Caractère: Hans a tendance à être aventureux. C'est une personne déterminée et audacieuse, qui demande de la nouveauté. Il est curieux, et parfois, Hans se révèle assez imprudent. Il n'a pas peur de se lancer dans le défi et il atteindra les objectifs qu'il s'est fixés. Enfant , il n'aime pas la routine et doit prendre des risques. Parrain d'un petit Hans, il est agréable de faire avec lui des sorties en pleine nature. Cependant, il peut parfois se montrer un peu imprudent, et pour l'aider à se développer, il est bon de lui donner la possibilité d'être indépendant. Il faut aussi encourager la réalisation de ses rêves tout en encadrant ses activités, et cette position l'aide à tous égards à connaître ses limites.


Histoire: Écoutons Jean parler de lui-même :


Astro: Gémeaux


Chiffre chance: 43


Couleur: Vert d'eau

Autres prénoms commençants par la lettre H

HAN HANAD HANAFI HANDY HANI HANIEL HANIF HANIFI HANIN HANINE HANIS HANNIBAL HANNIEL HANSEL HANSI

Fête prénom :

27 décembre

Personnes célèbres :

outre les saints, le prénom de Jean fut également l’apanage de nombreux grands de l’histoire et de l’esprit : vingt-trois papes, plus un antipape ; sept empereurs d’Orient ; deux rois de France ; un roi de Jérusalem ; quatre empereurs de Trébizonde ; un roi d’Angleterre, Jean sans Peur ; deux rois de Hongrie ; trois rois de Navarre ; trois rois de Suède ; quantité de ducs, comtes et autres grands nobles, et mille et un penseurs, artistes, écrivains qu’il est impossible de citer au complet, en toutes époques et tous lieux de la chrétienté ; parmi eux le créateur de Mélusine, l’écrivain Jean d’Arras (XIVe siècle) ; Jean le Bel, chroniqueur du XIVe siècle ; le troubadour Jean Bodel (XIIe siècle) ; Jean de Bruges, auteur de La Tenture de l’Apocalypse ; Jean de Chelles (XIIIe siècle), qui bâtit les portails sud et nord de Notre-Dame-de-Paris ; Jean de Garlande (XIIIe siècle), pionnier des théories de la musique ; Jean de Holywood (XIIIe siècle), qui rassembla la science astronomique arabe ; le sculpteur de gisants Jean de Liège (XIVe siècle) ; l’auteur, au XIIIe siècle, du second élan du Roman de la Rose, Jean de Meung ; l’architecte de la cathédrale de Reims, Jean d’Orbais (XIIIe siècle) ; l’inventeur de la typographie, Johann Gensfleisch, autrement dit Gutenberg (XVe siècle) ; le fabuliste Jean de La Fontaine ; les dramaturges et écrivains Jean-Baptiste Poquelin, c’est-à-dire Molière, Jean Racine, Jean de La Bruyère ; mais aussi les compositeurs Johann Strauss, Johannes Brahms, Jean-Sébastien Bach ; et, plus près de nous dans le temps, Jean Cocteau, Jean Anouilh, Jean Giraudoux, Jean Rostand, Jean Giono, Jean-Paul Sartre, Jean Genet, Jean Carteret, Jean Arp, Jean d’Encausse, Jean Paulhan, Jean Gabin, Jean Topart, Jean Marais, Jean Tigana, Jean Castaneda, Joan Miró, Jean Nouvel, Jean Carmet, Yann Queffélec, Yannick Noah, Jan Üllrich, Johnny Hallyday.