Genre :
Mixte

Signification du prénom :

Dieu fait grâce (hébreu)


Signification: Ce prénom a été rendu illustre par deux célèbres figures bibliques. La première est celle de saint Jean le Baptiste, fils de Zacharie et d'Élisabeth, une cousine de Marie. Il est considéré comme un petit cousin de Jésus. Prédicateur en Palestine, il est, dans le Nouveau Testament, le dernier annonçateur de la venue du Messie. Il baptisa Jésus dans le désert et révéla à tous son origine divine. Il est fêté le 24 juin, jour de sa naissance.


Caractère: Les Jeans ont un bon caractère. Doux et généreux, ils s'occupent toujours des autres avec l'intelligence du cœur. Spontanés et intuitifs, ils manifestent une grande ouverture d'esprit. Jean est muni d'un charisme indéniable et d'une grande bonté. Il ne communique cependant qu'avec ceux qui l'intéressent. En effet, il exige beaucoup des autres, mais en échange il se montre une droiture sans faille. Combatif, il refuse de se laisser abattre et les beautés de la vie le rendent curieux. Enfant Jean est doué d'un caractère amusant : il aime organiser des jeux et des spectacles, et remplit la maison de ses amis pour ses anniversaires. Toujours prêts à leur rendre service, Il devra cependant veiller à ce que sa gentillesse ne soit pas abusée. Parrain d'un petit Jean, vous avez un musicien né ! La pratique d’un instrument l’aidera à exprimer toute sa sensibilité, et il sera impatient d'atteindre un niveau qui lui permettra de monter sur la scène. Encouragement -le ! Du côté de la vie professionnelle, Jean sera attiré par les métiers qui combinent esthétique et technique : architecte, designer, artiste... elle devrait pouvoir exprimer tous ses talents.


Histoire: Écoutons Jean parler de lui-même :


Astro: Gémeaux


Chiffre chance: 3


Couleur: Jaune

Fête prénom :

21 juin

Personnes célèbres :

outre les saints, le prénom de Jean fut également l’apanage de nombreux grands de l’histoire et de l’esprit : vingt-trois papes, plus un antipape ; sept empereurs d’Orient ; deux rois de France ; un roi de Jérusalem ; quatre empereurs de Trébizonde ; un roi d’Angleterre, Jean sans Peur ; deux rois de Hongrie ; trois rois de Navarre ; trois rois de Suède ; quantité de ducs, comtes et autres grands nobles, et mille et un penseurs, artistes, écrivains qu’il est impossible de citer au complet, en toutes époques et tous lieux de la chrétienté ; parmi eux le créateur de Mélusine, l’écrivain Jean d’Arras (XIVe siècle) ; Jean le Bel, chroniqueur du XIVe siècle ; le troubadour Jean Bodel (XIIe siècle) ; Jean de Bruges, auteur de La Tenture de l’Apocalypse ; Jean de Chelles (XIIIe siècle), qui bâtit les portails sud et nord de Notre-Dame-de-Paris ; Jean de Garlande (XIIIe siècle), pionnier des théories de la musique ; Jean de Holywood (XIIIe siècle), qui rassembla la science astronomique arabe ; le sculpteur de gisants Jean de Liège (XIVe siècle) ; l’auteur, au XIIIe siècle, du second élan du Roman de la Rose, Jean de Meung ; l’architecte de la cathédrale de Reims, Jean d’Orbais (XIIIe siècle) ; l’inventeur de la typographie, Johann Gensfleisch, autrement dit Gutenberg (XVe siècle) ; le fabuliste Jean de La Fontaine ; les dramaturges et écrivains Jean-Baptiste Poquelin, c’est-à-dire Molière, Jean Racine, Jean de La Bruyère ; mais aussi les compositeurs Johann Strauss, Johannes Brahms, Jean-Sébastien Bach ; et, plus près de nous dans le temps, Jean Cocteau, Jean Anouilh, Jean Giraudoux, Jean Rostand, Jean Giono, Jean-Paul Sartre, Jean Genet, Jean Carteret, Jean Arp, Jean d’Encausse, Jean Paulhan, Jean Gabin, Jean Topart, Jean Marais, Jean Tigana, Jean Castaneda, Joan Miró, Jean Nouvel, Jean Carmet, Yann Queffélec, Yannick Noah, Jan Üllrich, Johnny Hallyday.