C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Donner le biberon : mode d'emploi

Vous voilà jeunes parents : félicitations !! Après un séjour à la maternité, vous êtes lâchés seuls avec votre bébé. Si les jeunes mamans reçoivent parfois de nombreux conseils pour allaiter leur bébé, vous pouvez vous retrouver dépourvus si vous avez choisi de donner le biberon à votre bébé. Doses, eau à utiliser, nettoyage des biberons, on vous donne le mode d’emploi de l’alimentation au biberon !

Donner le biberon : mode d'emploi

Quelles tailles de biberons choisir ?

Achetez plusieurs tailles de biberons pour nourrir votre bébé : les petits de 120 ml serviront au retour de la maternité et les grands de 240 ou 300 ml plus tard. Leur contenance n’a rien de marketing. Un petit biberon contiendra moins d’air et il faudra moins l’incliner pour le donner à bébé. Quant aux tétines, veillez juste à ce qu’elles soient adaptées au lait ainsi qu’à l’âge : un lait épaissi demandera par exemple une tétine spécifique.

Un lait adapté à votre bébé

Que ce soit en pharmacie ou en grande surface, vous trouverez toute sorte de laits maternisés pour votre bébé : il en existe plus d’une centaine ! En sortant de la maternité, on vous conseillera normalement un lait 1er âge – le lait 2e âge est indiqué à partir de 6 mois –, celui que votre bébé aura déjà bu généralement. Gardez donc le même lait indiqué par le pédiatre de la maternité. Cependant, si vous voyez que bébé souffre d’inconfort au bout de quelques semaines, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre : hypoallergénique, anti-reflux, il saura vous en conseiller un autre. Ne changez pas de lait sans le consulter. Attention, une fois ouverte, la durée optimale d’utilisation d’une boîte de lait maternisé est d’un mois.
Les laits infantiles sont idéalement dosés en minéraux. Une eau faiblement minéralisée est donc à privilégier pour la préparation du biberon afin de limiter les risques de troubles digestifs.

Comment choisir l'eau de bébé ?

Selon l’EFSA*, un nourrisson de 6 à 12 mois, devrait boire entre 800mL et 1L d’eau par jour[1]. Le renouvellement de l’eau corporelle du nourrisson est 4 fois supérieur à celui de l’adulte. De plus, les fonctions rénales et digestives du bébé sont immatures durant ses 12 premiers mois. Le choix de l’eau est donc primordial pour le nourrisson [2]. Choisissez une eau très faiblement minéralisée comme Mont Roucous, pour limiter la charge osmotique rénale. Elle convient parfaitement aux reins immatures de votre bébé.

Le nettoyage des biberons

À ce jour, les pédiatres ne recommandent plus de stériliser les biberons. En revanche, une fois le biberon terminé, pensez à le rincer rapidement avant de le laver soigneusement à l’eau chaud et au liquide vaisselle puis de le rincer à l’eau froide et de bien le laisser sécher à l’air libre avant de le fermer pour le stocker. Un goupillon pour le nettoyer suffit amplement pour atteindre les recoins. De plus, ils passent tous au lave-vaisselle : si vous n’avez pas envie de les laver à la main, pas besoin de vous compliquer la vie ! Il suffit juste d’en avoir une quantité suffisante pour la journée.

Faut-il réchauffer le biberon ?

Eh bien il n’y a pas de règle. S’il est préférable de le donner à température ambiante pour des aspects pratiques notamment, afin d’éviter des risques de brûlures mais aussi pour éviter de dénaturer les propriétés du lait, certains bébés préfèrent boire leur lait plus chaud : réchauffez l’eau avec un chauffe-biberon ou en passant le biberon sous le robinet d’eau chaude puis ajouter le lait en poudre avant de mélanger.

Quand faut-il lui donner le biberon ?

Sauf cas particulier, c’est votre bébé qui décide de quand il a faim et combien il doit manger. Pas besoin d’essayer de lui faire finir le biberon s’il ne semble pas en vouloir ni le rationner s’il finit tous ses biberons systématiquement pendant plusieurs jours : c’est sans doute le signe qu’il faut augmenter les doses. C’est un peu comme pour l’allaitement : vous le nourrissez à la demande ! Laissez-le dormir tout son soûl s’il en a besoin, il mangera donc plus tard. Veillez aussi à conserver au minimum 1 heure de temps entre les biberons. Enfin, votre bébé met normalement 10-15 minutes pour prendre son biberon. S’il boit trop vite, veillez peut-être à avancer l’heure du repas s’il est éveillé pour éviter qu’il se jette dessus. Vérifiez aussi la tétine : elle peut être défectueuse et rendre le débit plus important.

Quelle quantité de lait donner à bébé ?

À la maternité, vous aurez sûrement des petits biberons avec du lait déjà tout prêt. En sortant, votre petit bébé devrait normalement boire environ 60 ml de lait, soit 60 ml d’eau et deux cuillères rases de lait en poudre. Sachez qu’il faut compter 30 ml d’eau pour 1 cuillerée de lait rase en poudre : c’est la règle qui prévaut tout le temps. Si vous mettez moins d’eau, votre lait risque d’être plus concentré et de constiper bébé.

Quelques repères :
- la première semaine : bébé prend 6 à 7 biberons par 24h, dont un la nuit, de 30 ml les 3 premiers jours en moyenne à 60 puis 90 ml les 4e et 7e jour ;
- la deuxième semaine : bébé prend 6 biberons de 90 ml ;
- le deuxième mois : 5 biberons de 150 ml ;
- le troisième mois : 5 biberons de 180 ml ;
- à partir de 4 mois : 4 biberons de 210 ml…
Mais chaque bébé étant unique, il convient d’adapter les quantités et le nombre des biberons par 24h en fonction des besoins de votre tout-petit.

Quelques astuces pour bien donner le biberon à votre bébé

- Ne préparez pas le biberon en avance : une fois prêt, le biberon doit être consommé dans l’heure.
- Ne gardez pas le lait si bébé en laisse : direction poubelle !
- Installez-vous confortablement, au calme si possible, dans une position qui vous convient à tous les deux.
- N’allongez pas complètement bébé.
- Veillez à ce que la tétine soit bien remplie de lait pour éviter que bébé avale de l’air.
- Faites des pauses régulièrement si bébé en a besoin.
- Évitez de le coucher immédiatement après le biberon.
- N’oubliez pas de faire faire le rot à bébé à la fin du repas.

Si vous avez des questions, si votre bébé semble avoir faim, n’hésitez pas à vous adresser à votre sage-femme, à vous rendre à votre PMI ou à contacter votre pédiatre : c’est normal de s’en poser !

* L’EFSA = Autorité européenne de sécurité des aliments

[1] Les besoins en hydratation pendant et après la grossesse : idées reçues, pratiques et recommandations. G.Friedlander, F.Teurnier, B.Blavoux. ENTRETIENS DE BICHAT 2010
[2] Quelle eau choisir pour la préparation des biberons destines aux nourrissons ? Annette Setti, faculté de pharmacie de Grenoble, 2013 

Publié le 14/02/2017 à 16:02 mis à jour le 06/05/2019 à 18:45

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.