C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Comment reconnaître les pleurs de bébé ?

La principale difficulté quand on devient parent, c’est de comprendre les besoins de son bébé. Les pleurs sont leur mode de communication, mais vous pouvez avoir du mal à les décrypter. N’existe-t-il pas un décodeur à ce petit bout ? Presque ! Une Australienne, Priscilla Dunstan, ayant l’oreille absolue, a réussi à reconnaître plusieurs sons qui correspondent aux différents besoins des tout-petits. Voici quelques pistes pour reconnaître les 5 principaux pleurs de bébé

comment reconnaître les pleurs de bébé

Comment pleure bébé quand il a faim : « nèh »

Ce son vient des mouvements de succion que fait votre bébé avec sa bouche : la langue touche le palais et en sortant, l’air vient faire vibrer les cordes vocales et le son « nèh » se forme alors. D’autres signes montrent qu’il a faim : il peut enfouir la tête dans votre sein s’il est dans vos bras, il s’agite, cherche son poing, ouvre sa bouche.

Les pleurs de bébé quand il a sommeil : « aoh »

Plusieurs signes permettent de savoir que votre bébé est fatigué, mais ce n’est encore une fois pas simple de les voir et les comprendre en tant que tels au début : cela viendra avec le temps. Généralement, il baille, il a le regard dans le vide et ne répond plus aux stimuli, il peut se frotter les yeux ou toucher les oreilles. Ce son que fait bébé quand il pleure et qu’il a sommeil vient tout simplement du mouvement de bâillement et donne ce son si particulier : sa bouche est bien ouverte, ses commissures étirées.

Comment pleure bébé s'il a un rot coincé : « èh »

Pour essayer de sortir son rot, votre bébé va naturellement pousser l’air et produire ce son. Pour l’aider à le soulager, prenez-le contre vous, à la verticale, contre votre épaule, et tapotez-lui doucement dans le dos.

Les pleurs de bébé quand il a mal au ventre : « èèrh »

Le système digestif met du temps à se mettre en route chez un nouveau-né et peut causer des troubles tels que des gaz. Cela engendre des douleurs à votre petit bout. Cet inconfort, tout nouveau pour lui, suscite des pleurs notamment quand un gaz est coincé. Il pleure alors et vous dit qu’il a besoin d’expulser ses gaz. Ce son, là encore, naît d’un besoin physiologique : en expulsant l’air, votre bébé cherche à se soulager. Vous pouvez l’aider en lui massant le ventre, en le portant sur l’avant de votre bras, ou encore en regroupant ses jambes sur la poitrine et en faisant des ronds dans le sens des aiguilles d’une montrer avec ses genoux.

Comment reconnaître les pleurs d’inconfort de bébé : « hèh »

Dans ce son, on attend bien le « h » qui permet de le reconnaître facilement. Couche sale, trop chaud ou pas assez, étiquette qui gratte, faites le tour de ce qui peut gêner votre bébé afin de répondre à ses pleurs.

Cette technique peut être une aide très précieuse pour répondre aux besoins de votre tout-petit. Néanmoins, parfois, vous ne pourrez pas expliquer ses pleurs : pleurs de décharge, angoisse du soir, la seule chose que vous pouvez faire c’est accepter de ne pas savoir ce qu’il a et juste être là pour le réconforter et l’accompagner.

Pour en savoir plus sur cette méthode
Priscilla Dunstan, Il pleure que dit-il ? Décoder enfin le langage caché des bébés, éd. JC Lattès

À lire aussi : 

Aider bébé à faire son rot
Les problèmes digestifs
Votre bébé vient de naître
Les 100 premiers jours de bébé
Les pleurs du soir chez le nourrisson : comment agir ?

 

Publié le 22/10/2018 à 17:59

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.