C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Les pleurs du soir chez le nourrisson : comment agir ?

Les bébés pleurent beaucoup : on ne vous l’avait pas dit ? Outre la nuit, il y un moment de la journée où ils peuvent pleurer davantage : le soir aux alentours de 18h ou à la tombée de la nuit, jusqu’à 23h. Ces pleurs paraissent inconsolables… et peuvent vous inquiéter. Et pour cause : ils peuvent durer 15 minutes, comme des heures.

Les pleurs du soir chez le nourrisson : comment agir ?

Pleurs du soir : vérifier que rien ne gêne bébé 

Pleurer est la façon de communiquer des nourrissons et de dire qu’il n’est pas bien. Vous pouvez faire le tour de ce qui pourrait le faire pleurer :
- a-t-il faim ?
- sa couche est-elle propre ?
- n’a-t-il pas trop chaud ?
- est-ce qu’il n’a pas une étiquette qui le gratte ou le blesse ?
- a-t-il des gaz ?
- est-il fatigué ?

Une fois que vous avez éliminé toutes ces causes, il ne vous reste plus qu’à prendre patience et à vous dire que bébé a tout simplement besoin de pleurer.

Pleurs du soir : un moment de décharge pour bébé

Ces pleurs, qui commencent aux alentours des 1 mois, sont nécessaires à votre bébé : c’est sa manière de décharger toutes les émotions de la journée. Eh oui, ce sont de vraies éponges ! Joies comme peurs sont exprimées à travers les pleurs. C’est aussi une réaction de son système nerveux qui s’emballe et qui a du mal à gérer. Il faut donc l’apaiser !

Créer un cocon de douceur pour apaiser les pleurs du soir

Il est nécessaire de réduire au maximum les stimuli de bébé : abaissez la lumière, parlez doucement, et évitez toute agitation. Moins il a de stimulations sensorielles, plus il pourra se calmer. S’il aime le moment du bain, vous pouvez lui en donner un : détente garantie pour les petits poissons !

Câliner bébé au moment des pleurs du soir

Même si vous ne savez pas quoi faire pour apaiser bébé, votre présence sera précieuse pour lui : c’est la meilleure façon de répondre à ses pleurs et de lui dire que vous êtes là. Vous pouvez le bercer, lui chanter une douce chanson, ou tout simplement l’avoir dans vos bras et déambuler dans votre maison. Pour vous soulager, vous pouvez utiliser un porte-bébé. Blotti contre vous, il pourra se calmer au rythme de votre cœur qui bat, comme quand il était dans votre ventre.

Changez d’air au moment des pleurs du soir

Une balade au grand air peut aussi réussir à calmer bébé… et à vous détende également. Un bon bol d’air en poussette l’aidera peut-être même à s’endormir. Enfin, certains bébés aiment le ronronnement de la voiture : cela peut être une solution… mais difficilement tenable pour vous à long terme. À tester cependant les soirs où vous sentez que vous n’êtes pas en mesure de le calmer.

Être prête à accueillir ces pleurs du soir de bébé

Si vous êtes tendue, fatiguée, agacée, accueillir ces pleurs risque d’être difficile pour vous… et ça, bébé va le sentir. Ne culpabilisez pas ! La fin de journée est un moment où vous êtes vous aussi fatiguée, surtout si les nuits sont agitées et que vous êtes en tête-à-tête avec lui toute la journée. Relayez-vous avec le papa et prenez le temps de souffler.

Pleurs de bébé : quand faut-il s’inquiéter ?

En revanche, si bébé ne se calme pas du tout, qu’il se raidit, c’est qu’il a peut-être quelque chose : prenez-lui la température, vous saurez alors s’il couve quelque chose. S’il a de la température, direction le médecin de garde : de la fièvre chez un bébé de moins de 3 mois nécessite toujours une consultation. Enfin, si bébé pleure après son biberon du soir ou la dernière tétée, cela peut aussi être le signe qu’il a un problème de reflux gastro-œsophagien.

Courage, passé les 3 mois de bébé, ces pleurs du soir devraient s’estomper…

À lire aussi

Bébé pleure beaucoup la nuit : comment l’apaiser ?
Les 100 premiers jours de bébé
Les problèmes digestifs

 

Publié le 21/02/2017 à 18:04 mis à jour le 06/08/2018 à 11:24

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus