C'est si bon d'être parents !

Le col de l'utérus en début de grossesse : en savoir plus

Quelles sont les différences entre le col de l’utérus en début de grossesse et lors des contractions de l’accouchement ? Tout simplement ses multiples transformations qui ont opéré tout au long de votre vie de femme enceinte. Véritable « gardien » du bon déroulement de votre grossesse, le col de l’utérus est peut-être un sujet d’interrogations chez vous. On vous explique tout. 

Le col de l'utérus durant la grossesse

Qu’est-ce que le col de l’utérus ?

Le col de l'utérus est un muscle présent sur le corps de la femme. Etroit et dur de 3 cm de long environ, il se situe au niveau de la partie inférieure de l'utérus faisant jonction entre le vagin et la partie supérieure de l'utérus. Il a une forme de cylindre, on parle ainsi de longueur de col et de diamètre. Il est relié au vagin et permet l’écoulement des saignements pendant les règles ainsi que la remontée des spermatozoïdes lors de la conception. Le col de l’utérus est un véritable rempart et protège le bébé des manifestations extérieures lorsqu’il se trouve dans le ventre de la femme enceinte.

Comprendre le col de l’utérus en début de grossesse

Dès le début de la grossesse, juste quelques temps après la conception, une sécrétion vaginale épaisse va se former dans le col de l’utérus pour protéger le futur bébé de l’extérieur (spermes, bactéries) et rendre étant le col de l’utérus : c’est le bouchon muqueux, qui sera expulsé pendant le début du travail. A partir du 3ème mois, le col de l’utérus commence à remonter légèrement et à se placer en arrière : on parle alors de col postérieur.

Du col de l’utérus en début de grossesse… à la fin de grossesse

Le col, tout au long de la grossesse, et dans des conditions normales, reste long, postérieur et fermé. Ce n’est qu’à partir des dernières semaines de grossesse qu’il va commencer à se préparer pour l’accouchement. Les 2 derniers mois, le col commence à bouger : « ramolli », il commence à s’assouplir et à se positionner vers l’avant. De col « raccourci », on passe alors à col « effacé » : sous l’effet des 1ères contractions, les parois de l’utérus tirent le col vers le haut. Mais ne vous réjouissez pas trop vite ! Cette étape, selon les futures mamans, peut prendre heures, jours, ou… semaines ! De « raccourci », le col devient « effacé » : les deux orifices « col et utérus » se confondent totalement et ne font plus qu’un.

La phase de dilatation du col de l’utérus

Qui dit dernière phase pour le col de l’utérus dit… fin du dernier trimestre de grossesse ! Vous voilà à présent à la phase de dilatation : l’accouchement est proche ! Pendant cette phase, et sous l’effet des contractions, le col va s’ouvrir peu à peu (de quelques minutes à plusieurs heures selon les femmes) jusqu’à la dilatation complète correspondant à une ouverture de 10 cm. Dès votre arrivée à la maternité, la sage-femme mesurera la dilatation du col à l’aide d’un toucher vaginal afin de vérifier l’avancée du travail. Le col, en général, s’ouvre de 1 cm par heure, pour accueillir votre enfant. Courage, bébé arrive bientôt ! 

Existe-t-il un risque concernant la dilatation du col de l’utérus ? Oui, elle est parfois considérée comme lente : c’est le signe que les contractions ne sont pas suffisamment efficaces pour l’accouchement. On prescrit alors une perfusion d’ocytocine, une hormone qui va booster le rythme et l’intensité des contractions utérines.


A lire également : 
Rééducation du périnée : tout savoir à son sujet
Suites de couches : la vérité à leur sujet

Publié le 08/03/2017 à 16:31 mis à jour le 28/08/2019 à 18:13
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.