C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Allaitement : comment faire quand bébé refuse le biberon ?

Vous avez choisi d’offrir ce que vous estimez être le meilleur à votre bébé en l’allaitant. Mais le temps de retourner travailler a sonné : voilà le moment du sevrage, partiel ou complet. Désormais, bébé prendra le biberon… du moins, c’est ce que vous pensiez. Comment faire quand bébé refuse le biberon ?

Allaitement : comment faire quand bébé refuse le biberon ?

Un passage au biberon en douceur

Bébé a été habitué à votre sein : plus doux, plus chaud et plus souple qu’une tétine, cela paraît finalement normal qu’il ait du mal avec le biberon les premiers temps ! Surtout que la succion est bien différente : la langue ne se positionne pas pareil sur un sein que sur un biberon. Peut-être bébé a-t-il besoin de s’adapter à cette nouvelle manière de téter. Si certains petits passent facilement du sein au biberon, pour d’autres ce n’est pas aussi évident. Patience !

Et si c’était le papa qui donnait le premier biberon ?

Qu’on soit clair : proposer un biberon alors que votre bébé est à 2 mm de votre sein, c’est un peu comme donner à manger un plat de brocolis à un enfant alors qu’il a du gâteau au chocolat sous le nez : mission impossible ! Si vous le pouvez, essayer de laisser faire le papa, ou alors la nounou qui devra garder votre tout-petit. En votre absence, passer au biberon s’avèrera éventuellement plus facile.

Proposer le biberon régulièrement pour que bébé l'accepte

Oui la reprise arrive, oui votre bébé doit pouvoir manger durant votre absence… mais cela ne peut pas se faire en le forçant (de toute manière vous n’y arriverez pas). Si bébé ne veut pas du biberon, la seule alternative reste de lui proposer à nouveau, soit au bout de quelques minutes, soit lors du prochain repas. Ne désespérez pas ! Et ne culpabilisez pas : il n’en tient pas uniquement à vous, que bébé veuille bien prendre son biberon… Lui aussi a semble-t-il, son mot à dire ! Continuez à lui proposer le biberon sans stresser afin qu’il comprenne que c’est désormais de cette façon qu’il pourra manger.

Pas de stress, bébé arrivera à se nourrir

Vous avez peur que votre bébé ait faim, et c’est bien normal, mais il ne se laissera pas dépérir. Dites-vous que tôt ou tard, votre bébé finira par prendre ses biberons. En gardant une tétée le matin et le soir, si vous le souhaitez, vous lui apporterez ce dont il a besoin en lait. Puis, au fil des jours, il comprendra que le sein, en journée, c’est fini et que maman n’est pas là : il lui restera comme seule alternative de prendre le biberon. Il prendra peut-être une toute petite quantité au début. Là encore, pas d’inquiétude : progressivement, il boira de plus grands biberons. 
Essayez plusieurs biberons jusqu'à trouver celui qui lui convienne, proposez-lui un petite pipette ou une cuillère en attendant... Evidemment s'il est diversifié c'est plus facile, il pourra prendre des yaourts ou du fromage.

Courage, cette période de transition sein-biberon n’est pas facile, mais il y a forcément une issue positive, promis ! Dans quelque temps, votre petit bout prendra son biberon… et le réclamera même sans doute !

 

 

 

Publié le 14/12/2017 à 13:43

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus