Glaire cervicale enceinte
favoris
Optimiser ses chances de tomber enceinte

Et si observer la glaire cervicale pouvait aider à tomber enceinte ?


Ecrit le 24/01/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Saviez-vous qu’apprendre à observer votre glaire cervicale peut augmenter vos chances de tomber enceinte ? En effet, tout au long de votre cycle menstruel, votre glaire cervicale évolue. Mais alors que faut-il observer et comment reconnaître sa période d’ovulation ? Aspect, couleur, consistance, on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur votre glaire cervicale pour vous aider à mieux comprendre votre corps.

Recevez des échantillons à domicile, des conseils d'experts, des offres spéciales
et tout cela GRATUITEMENT ! 
 Pour commencer l’aventure, dites-nous où vous en êtes :

Qu’est-ce que la glaire cervicale ?

Aussi appelées sécrétions vaginales ou plus communément les pertes blanches, la glaire cervicale est composée d’un mélange de mucus, d’eau, de sels minéraux et de protéines. Cette sécrétion provient des glandes situées au niveau du col de l’utérus et évolue au cours du cycle menstruel. La glaire cervicale apparaît chez la femme dès son entrée dans la puberté.

Quel est le rôle de la glaire cervicale ?

La glaire cervicale joue différents rôles dans le corps féminin : 

  • Protection de l’utérus, en participant à l’équilibre de la flore vaginale grâce à l’auto-nettoyage du vagin et l’élimination des infections et agents pathogènes.
  • Lubrification naturelle lors des rapports sexuels.
  • Aider ou, au contraire, empêcher le passage des spermatozoïdes jusqu’à l’ovule via le col de l’utérus. En période de fertilité, la glaire cervicale protège les spermatozoïdes de l’acidité du vagin tout en leur offrant des nutriments, nécessaires à leur survie.
  • C’est aussi la glaire cervicale qui forme le bouchon muqueux lors de la grossesse.

La glaire cervicale au cours du cycle menstruel

En début de cycle, la glaire cervicale est peu abondante, blanche avec une consistance plutôt épaisse et un PH faible. Sa production va progressivement augmenter à l’approche de la phase d’ovulation.

Sous l’augmentation du taux d’œstrogènes pendant l’ovulation, la glaire cervicale sécrétée devient très abondante et plus liquide, presque transparente avec une texture filante (souvent comparée à du blanc d’œuf). Le PH des sécrétions va également augmenter afin de permettre aux spermatozoïdes de survivre dans le milieu acide du vagin. Durant la phase d’ovulation, la glaire cervicale permet le passage des spermatozoïdes vers l’ovule tout en effectuant une pré-sélection : les spermatozoïdes mal-formés et faibles ne la franchissent pas.

En fin de cycle et juste après l’ovulation, la glaire cervicale se dessèche et diminue en quantité, pendant que son PH diminue de nouveau. Le rôle de la sécrétion vaginale est alors de bloquer l’entrée au niveau du col de l’utérus empêchant ainsi les spermatozoïdes ou les bactéries de franchir le col de l’utérus.

Apprendre à connaître son corps

Il peut être intéressant pour la femme d’apprendre à connaître son corps et pouvoir reconnaître les symptômes de l’ovulation : douleurs, sécrétion de glaire cervicale, seins gonflés, augmentation de la température corporelle…
Couleur, texture, consistance, odeur : les femmes peuvent également prendre le temps d’observer leurs pertes vaginales. En temps normal, la glaire cervicale est de couleur blanche ou crème et sans odeur.
À noter que des changements de textures ou de couleurs sont possibles et complètement normaux au cours du cycle menstruel. En revanche, si vous constatez des brûlures, démangeaisons ou mauvaises odeurs dans votre glaire cervicale, consultez rapidement un médecin. Cela peut être le signe d’une infection vaginale.

Et si observer sa glaire aidait à tomber enceinte ?

Diverses méthodes naturelles peuvent permettre à une femme de l’aider à tomber enceinte. Parmi elles, l’observation de la glaire cervicale peut notamment permettre de déterminer la phase d’ovulation. Si une femme a suffisamment pris le temps d’observer ses pertes vaginales durant son cycle menstruel, elle sera alors en capacité de reconnaître la consistance filante, abondante et liquide, caractéristique de la période d’ovulation. Les femmes augmentent ainsi leurs chances de concevoir un bébé au moment propice de leur cycle.

Observation de la glaire cervicale : comment faire ?

Prélevez avec vos doigts un peu de sécrétion vaginale et observez sa consistance et sa couleur. Si votre glaire cervicale est abondante et a cet aspect qui rappelle le blanc d’œuf, qui colle et s’étire entre vos doigts, alors cela signifie que vous entrez en période d’ovulation

Observer sa glaire cervicale : une méthode fiable pour concevoir un enfant ?

Cette méthode peut être fiable, mais à la condition d’avoir pris le temps de bien connaître son corps au préalable et d’avoir observé suffisamment les évolutions de sa glaire cervicale au cours des derniers cycles menstruels. Cependant, évitez de vous fier à ce seul élément pour déterminer précisément votre période d’ovulation. De nombreux éléments peuvent venir perturber et modifier votre glaire cervicale, telle que la présence de sperme dans le vagin, qui pourrait rendre la sécrétion plus épaisse, ou la lubrification naturelle. En revanche, si vous repérez d’autres signes d’ovulation telle qu’une hausse de votre température corporelle ou des douleurs au bas-ventre, alors l’observation de votre glaire cervicale reste un indicateur d’ovulation particulièrement fiable.

Glaire cervicale et méthode de contraception

Si observer sa glaire cervicale peut permettre de déterminer le meilleur moment pour tomber enceinte, elle est également parfois utilisée comme méthode de contraception naturelle. Appelée la méthode Billings, cette méthode permet, en déterminant sa phase de fertilité grâce à l’observation de la glaire cervicale, d’éviter les rapports sexuels durant cette période.
Cependant, cette méthode n’est pas fiable à 100 % et demande une parfaite connaissance de son corps

Enfin, il arrive parfois que la glaire cervicale représente un obstacle à une grossesse. Si la sécrétion a une consistance trop épaisse même en période d’ovulation ou si elle est de mauvaise qualité, par exemple trop acide, elle sera alors hostile aux spermatozoïdes. Les femmes ont alors la possibilité d’effectuer un test de Hühner. Ce test consiste à prélever un échantillon de glaire cervicale après un rapport sexuel et à analyser les spermatozoïdes présents.