tout_savoir_sur_le_conge_paternite.jpeg
favoris
Congé maternité et paternité

Tout savoir sur le congé paternité


Ecrit le 31/03/2016 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 13/09/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

À la naissance de bébé, la mère bénéficie d’un congé maternité postnatal d’une durée de 10 semaines. Mais qu’en est-il du père ou co-parent ? Tout comme la mère, le père peut bénéficier d’un congé suite à la naissance de son enfant, appelé congé paternité ou d’accueil de l’enfant. Quelles sont les démarches à faire pour en bénéficier ? Quelle est la durée du congé paternité ? Le père est-il rémunéré durant cette période ? On vous dit tout sur le congé paternité, qui vous permet de faire connaissance avec bébé tout en restant auprès de la maman.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Congé paternité : qui peut en bénéficier ?

Le congé paternité, aussi appelé congé d’accueil de l’enfant, est un droit ouvert à tous les salariés à la suite de la naissance ou de l’accueil de leur enfant. Peuvent en bénéficier : 

  • Le père de l’enfant, peu importe la situation familiale, que les parents soient mariés, pacsés, divorcés, séparés ou en union libre,
  • le conjoint de la mère, même s’il n’est pas le père biologique de l’enfant.

Quelle est la durée du congé paternité ?

Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité est d’une durée de : 

  • 25 jours consécutifs (samedi, dimanche et jour férié compris) pour la naissance d’un enfant,
  • 32 jours en cas de naissances multiples.

Ces jours s’ajoutent au congé de naissance de 3 jours, autorisé par le Code du travail, soit un total de 28 jours de congé paternité pour un enfant et 35 jours pour des jumeaux, triplés, ou plus.

Le congé paternité peut durer moins de 25 jours si vous ne souhaitez pas prendre la totalité de votre congé et peut être fractionné en plusieurs périodes : 

Une période de 4 jours obligatoires suite au congé de naissance offert par l’employeur,
une période de 21 jours (pour la naissance d’un seul enfant) ou de 28 jours (si naissances multiples) non-obligatoires. Cette période peut être prise en une seule fois ou en deux fois, à raison de 5 jours minimum.

Enfin, le congé paternité doit impérativement être pris dans les six mois qui suivent la naissance de l’enfant.

Comment bénéficier du congé paternité ?

Pour bénéficier de votre congé paternité, informez votre employeur par lettre recommandée avec accusé de réception de votre souhait et des dates auxquelles vous comptez vous absenter. À noter que si l’employeur ne peut pas refuser le congé, il doit en revanche en être averti au minimum un mois avant la date de début du congé. 

Besoin d’aide pour rédiger votre courrier ? Découvrez notre modèle de lettre de congé paternité.

Vous devez aussi informer votre caisse primaire d’assurance maladie et lui fournir une copie intégrale de l'acte de naissance de votre bébé ou la copie de votre livret de famille le cas échéant.

Quelle rémunération durant le congé paternité ?

Durant votre congé paternité, vous cesserez de percevoir votre salaire, mais bénéficierez d’indemnités journalières versées par la CPAM, sous réserve de respecter certains critères : 

  • Être assuré social depuis 10 mois,
  • avoir travaillé au minimum 150 heures les 3 derniers mois précédant la naissance.

Le montant des indemnités journalières est calculé à partir de vos salaires des 3 derniers mois, dans la limite d’un plafond mensuel de 3 428 € au 1er janvier 2022. À noter que le montant maximum des indemnités journalières versées dans le cadre du congé paternité ou d’accueil de l’enfant est de 89,03 € par jour.

Les indemnités journalières sont versées tous les 14 jours durant toute la durée du congé paternité, pour chaque jour de la semaine (week-end et jour férié inclus), sans aucun délai de carence.Pour connaître le montant des indemnités journalières qui vous seront allouées, un simulateur de congé maternité ou paternité est disponible sur le site de l’Assurance Maladie.

Puis-je bénéficier d’un congé paternité si je suis au chômage ?

Vous êtes sans emploi ? Sachez qu’il est possible de bénéficier d’un congé paternité même si vous n’êtes plus salarié. Néanmoins, certaines conditions sont requises pour pouvoir en y prétendre. Vous devez soit :

  • Percevoir une allocation chômage,
  • en avoir perçu une au cours des 12 derniers mois,
  • avoir cessé votre activité salariée depuis moins d’un an.

Il vous faudra également adresser à votre CPAM un certificat de travail, vos 3 derniers bulletins de salaire ainsi que la dernière attestation d’allocation chômage que vous avez perçue. 

Être papa d’un bébé prématuré : le congé paternité allongé en cas d’hospitalisation 

Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité est allongé de 30 jours pour tous les pères dont le bébé est prématuré et hospitalisé dès la naissance, en plus des 25 jours déjà prévus et des 3 jours d’absence autorisés. Une grande victoire pour SOS Préma, l’association qui a permis que la loi soit votée.

Fin du congé paternité, et si je veux rester avec bébé ?

À la fin de votre congé paternité, vous avez le choix entre reprendre le chemin du travail ou demander un congé parental d’éducation à temps plein ou à temps partiel. Pour obtenir votre congé parental, vous devez avoir au minimum un an d’ancienneté dans votre entreprise, que vous soyez salarié en CDD ou en CDI.