C'est si bon d'être parents !

laboiterose

J'ai une baisse de production de lait : je fais quoi ?

Toutes les mamans allaitantes ont une crainte : manquer de lait. Bien que cela soit rare, une baisse de la production de lait peut néanmoins survenir à n’importe quel moment de l’allaitement : que faut-il faire pour y pallier ? Voici des conseils pour relancer la machine !

J'ai une baisse de production de lait : je fais quoi ?

Les signes de baisse de lactation

Quand vous allaitez, il est difficile de mesurer la quantité de lait que votre bébé prend. Il y a cependant des signes qui vous permettent de savoir si vous avez moins de lait :
- bébé s’énerve quand il tète ;
- il ne semble pas repu après une tétée ;
- il redemande rapidement à téter (attention, cela peut aussi être un pic de croissance) ;
- il ne mouille pas suffisamment de couches ;
- votre bébé ne prend pas de poids.
Attention aux faux signes de baisse de lactation, comme des seins qui deviennent plus souples : il est normal, au cours de l’allaitement, que les seins ne soient plus en tension constamment.

Mettre bébé au sein

Dans l’allaitement, c’est la demande qui crée l’offre : plus votre bébé tète… plus vous produisez de lait. C’est simple comme bonjour ! Proposez donc plus souvent à votre bébé de téter en alternant chaque sein plusieurs fois dans une même tétée.

Utiliser un tire-lait manuel

Le tire-lait reproduit le mouvement de succion et vient stimuler votre mamelon. Entre les tétées, vous pouvez l’utiliser : vous verrez, au bout de quelques jours, l’effet se fera sentir !

Vous reposer

La fatigue est un des principaux facteurs responsables d’une baisse de lactation. Le début de l’allaitement, les nuits hachées ou des aînés à s’occuper, les raisons sont bien nombreuses pour expliquer votre fatigue. Même si c’est plus facile à dire qu’à faire parfois, il est essentiel de vous octroyer des moments de repos et des nuits correctes si vous souhaitez maintenir votre allaitement. Il ne faut pas négliger non plus le stress qui va venir interagir avec la lactation. En bref : reposez-vous. Le reste peut bien attendre. Une fois que votre lactation sera revenue à la normale, vous pourrez à nouveau vous affairer aux tâches quotidiennes.

Occupez-vous de vous

Là encore, ce n’est pas simple, mais pas impossible ! Prenez chaque jour un peu de temps pour vous, pour lire, prendre une bonne douche chaude, un bain, appeler une amie : c’est essentiel !

Les petits coups de pouce

- Les tisanes d’allaitement : plusieurs marques proposent des tisanes qui vont venir favoriser la lactation. Elles contiennent du fenouil et autres plantes dites galactogènes qui stimulent la production de lait.
- Les bières sans alcool : si si, ça fonctionne !
- Prendre des gélules de fenugrec durant quelques jours.
- Le Galactogil : cela se trouve en pharmacie et contient entre autre du fenouil et de l’anis vert.

N’hésitez pas à faire appel à une conseillère en lactation : elle saura vous aider à relancer votre lactation. Enfin, dernier élément indispensable : faites-vous confiance ! Il n’y a aucune raison que votre lactation ne remonte pas rapidement !

 

Publié le 27/12/2017 à 11:39

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.