10 bonnes raisons de faire du sport pendant la grossesse
favoris
Sport pendant la grossesse

10 bonnes raisons de faire du sport pendant la grossesse


Ecrit le 14/05/2019 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 28/07/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Que vous soyez une grande sportive, sportive du dimanche ou plutôt fan du canapé, l’envie de faire du sport pendant la grossesse peut être proche du néant. Fatigue, prise de poids ou baisse de forme ne vous encouragent pas vraiment à vous bouger. Pourtant, faire du sport durant la grossesse comporte de nombreux bienfaits pour votre santé. Voici 10 bonnes raisons de pratiquer une activité sportive pendant les 9 mois de votre grossesse !

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts,
 dites-nous où vous en êtes :

1. Diminuer les maux de la grossesse grâce au sport

Diabète gestationnel, hypertension artérielle, le sport vous évite de souffrir de maux de grossesse supplémentaires qui peuvent, par ailleurs, avoir des conséquences sur votre santé et celle de votre bébé. Au-delà de ces maladies, le sport permet aussi de garder une bonne forme physique : il abaisse le niveau de stress, diminue la fatigue (si, si, c’est possible !) et les douleurs des lombaires. Une activité sportive pendant la grossesse permet également de limiter les nausées et l’apparition d’œdèmes ou de sensation de lourdeurs au niveau des jambes en cas de rétention d’eau.

2. Faire du sport enceinte : un bon moyen de limiter la prise de poids

Prendre du poids pendant la grossesse est naturel et tout à fait normal. Entre le poids de bébé, du placenta ou encore du liquide amniotique, les kilos ont vite fait de s’accumuler. Avoir une activité physique permet de réduire une prise de poids excessive qui pourrait compliquer votre grossesse et votre accouchement (et de vous déculpabiliser de vos petits plaisirs coupables !).

3. Le sport pour lutter contre les insomnies de grossesse

Il est plutôt fréquent d’avoir des insomnies durant la grossesse. Pratiquer une activité physique permet d’améliorer la qualité du sommeil de la future maman. Résultat : les insomnies devraient être plus rares et de beaux rêves en perspective !

4. Maintenir une activité physique enceinte pour mieux gérer à l’accouchement

Eh oui, un accouchement, c'est plutôt sportif, surtout si le travail est long. Alors autant continuer de travailler sa condition physique et son tonus musculaire tout au long de la grossesse, de façon douce et modérée bien sûr. Des études montrent également que les femmes qui ont pratiqué un sport durant la grossesse ont un accouchement plus rapide. 

5. Limiter les risques constipation avec une activité physique régulière

Faire de l’exercice quotidiennement au cours de la grossesse permet de prévenir la constipation en favorisant un meilleur transit intestinal. Marchez, même pendant quelques minutes seulement, ou pratiquez des exercices de yoga quotidiennement.

6. Retrouver sa silhouette après l’accouchement plus facilement

Quel que soit le sport pratiqué, cela vous fera travailler la sangle abdominale : un détail qui a toute son importance après l’accouchement, vous verrez ! Les muscles de votre ventre se remettront plus facilement en place et retrouver votre corps d’avant grossesse sera plus rapide.

7. Dire bye bye à la déprime

En devenant maman, il est possible que vous traversiez un baby blues, ce passage à vide qui suit la naissance. Le sport permet de libérer des endorphines, les hormones du bien-être, et éviterait ainsi son apparition. Mais cela aide aussi à chasser les idées noires pendant la grossesse et à maintenir votre moral au beau fixe.

8. Préserver son périnée pendant et l’accouchement 

Rien que pour cette raison, vous devriez vous mettre au sport ! Le périnée est un ensemble de muscles dont le rôle est de soutenir vos organes : vessie, utérus et rectum. Plus souple, le périnée des futures mamans qui font du sport ont moins de risques de déchirure.

Et les bienfaits ne s'arrêteront pas durant l’accouchement : ils perdurent pendant la période post-partum. En maintenant une activité physique enceinte, les séances de rééducation seront moins nombreuses pour votre périnée, qui sera peut-être en meilleur état que si vous n’aviez pas fait de sport.

9. Varier les activités facilement, même enceinte

On pourrait penser qu’enceinte, les activités sportives sont rapidement restreintes. Or, ce n’est pas le cas. Une multitude de sports sont accessibles pendant la grossesse : marche, yoga, aquagym, natation, vélo d’appartement, gymnastique douce, ou encore Pilates. À vous de faire votre choix et de trouver l’activité qui vous convient le mieux.

10. Prendre soin de soi et de son bébé pendant la grossesse

Pratiquer une activité sportive vous permet de prendre soin de vous… et de votre bébé. En effet, certaines études démontrent que les femmes enceintes qui pratiquent une activité physique régulière durant leur grossesse est également bénéfique pour le cœur et le développement cérébral de votre enfant

Sauf interdiction formelle de votre médecin ou de votre sage-femme, vous n’avez plus aucune bonne raison de ne pas garder une activité sportive durant votre grossesse ! Bien sûr, choisissez un sport à intensité modérée et sans danger : la performance n’est pas le but. Le tout est d’être régulière et de vous faire du bien !