Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

Je m'inscris

Emmailloter bébé : mode d’emploi

Votre bébé pleure beaucoup, a des réflexes de Moro qui le réveille et a besoin d’être rassuré ? Un peu désespérés, vous avez tout essayé sauf… l’emmaillotage. Cette tradition qui revient à la mode depuis quelques années peut s’avérer une excellente idée pour retrouver un bébé serein et qui dort bien. Mais attention, pour emmailloter comme des pros, il faut un peu s’entraîner !

Emmailloter bébé : mode d’emploi

Les bienfaits de l’emmaillotage

Si cet usage est encore fréquent dans d’autres pays, notamment au Japon, c’est bien parce qu’il y a des avantages à emmailloter bébé. Après 9 mois passés dans un cocon doux et chaud où il était contenu, bébé doit s’adapter à la vie en dehors de votre ventre… et apprendre à dormir seul. L’emmailloter permet de recréer cette bulle enveloppante et de l’aider à vivre cette transition en douceur : apaisé, il peut alors s’endormir tranquillement.
Ses cycles sont courts et les micro-réveils fréquents. Certains bébés peuvent avoir du mal à se rendormir seul durant la nuit. Pire : ils peuvent se réveiller à cause d’un réflexe de Moro, ces mouvements incontrôlés qui ressemble à un sursaut. Quand bébé est emmailloté les bras contre son torse, les réflexes sont diminués et votre tout-petit peut alors se laisser aller dans les bras de Morphée.

Comment emmailloter bébé ?

S’il existe tout un tas de couvertures d’emmaillotage, comme la couverture Miracle de Red Castle qu’on ne présente plus, celle de chez Ergobaby ou encore de chez Popolini, un simple lange fait très bien l’affaire – les maxi-langes Aden + Anaïs par exemple, qui sont très souples et respirants.
Pour commencer, créez un triangle avec votre lange et disposez-le sur la table langer, une pointe vers le bas. Ensuite, posez bébé en laissant la tête dépasser au-dessus du lange. Repliez un bras, puis pliez le lange sur ce dernier puis sous les fesses. Faites de même de l’autre côté en prenant soin de replier la pointe du lange vers le haut.
Vous êtes agile de vos dix doigts ? Vous pouvez également tricoter un petit cocon en coton bio, de chez Peace and Wool.

Quelle que soit la solution d’emmaillotage choisie, bébé doit être exclusivement couché sur le dos pour des raisons de sécurité. Enfin, emmailloter bébé oui, mais uniquement pour dormir ! En journée, s’il a un besoin important de contact, vous pouvez porter bébé en utilisant une écharpe de portage ou un sling.

Emmailloté… mais pas serré !

Quand on parle emmaillotage, les gens s‘imaginent souvent un bébé tout raide serré dans un drap, incapable de bouger. Mais il n’en est rien ! Aujourd’hui, on sait que ce type d’emmaillotage traditionnel qui ne permet pas à bébé de bouger est plutôt déconseillé : eh oui, en immobilisant jambes et hanches, cela les empêche de se développer normalement voire favorise les luxations de la hanche. Il est donc important de laisser bébé libre de bouger ses jambes ! L’autre risque : compresser ses poumons… Prudence donc. Si vous avez peur de mal faire, demandez conseil auprès de professionnels de la petit enfance (sage-femme, puéricultrice…).

Quelle tenue pour emmailloter bébé ?

Ainsi enveloppé, votre bébé ne doit pas être trop couvert. Évitez donc d’utiliser une couverture trop lourde ou trop chaude et retirez pull et gilet l’hiver. Quant à l’été, laissez-le juste en couche sans craindre qu’il n’ait froid. En somme, faites un peu comme vous le feriez avec une gigoteuse.
De même veillez à ce que bébé ait une tenue confortable : un pyjama, des vêtements souples en coton, mais rien qui pourrait le gêner une fois enveloppé.

Jusqu’à 3 mois maximum

Passé un certain âge, il faut laisser tomber l’emmaillotage. Votre bébé bouge trop pour supporter de rester ainsi entravé. Une étude réalisée au Royaume-Uni explique même qu’au-delà de 3 mois, cela augmente les risques de mort subite du nourrisson. Bébé peut se retrouver sur le ventre et avoir du mal à bouger s’il n’a pas l’usage de ses bras. Pour que le passage de l’emmaillotage à la gigoteuse se fasse sans pleurs, petit à petit, emmaillotez bébé de plus en plus lâche. Et hop ! ni vu ni connu, il saura trouver le sommeil dans son lit comme un grand… ou presque !

L’emmaillotage est donc intéressant s’il est pratiqué en suivant quelques consignes. Mais encore une fois, votre enfant est unique : ce qui vaut pour un bébé… ne vaut pas forcément pour un autre !

 

 

 

Publié le 20/10/2016 à 17:52

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus