C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Endométriose et grossesse : c'est possible ?

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10. Parfois douloureuse, cette pathologie qui atteint la muqueuse utérine a des conséquences sur la fertilité. Même si certaines personnalités comme Laetitia Milot ou Enora Malagré en parlent pour lever le tabou, elle reste malgré tout encore méconnue. Alors, endométriose et grossesse sont-elles compatibles ? C’est ce à quoi nous allons vous répondre. 

endométriose et grossesse : compatible ?

L’endométriose, une maladie à prendre en charge tôt

Cette maladie chronique invisible douloureuse, voire invalidante, nécessite une prise en charge précoce, afin de pallier les symptômes qu’elle entraîne. Le problème c’est que dans l’esprit de la plupart des femmes, avoir mal durant les règles est normal : c’est une idée que la société, la famille, voire parfois certains médecins, véhiculent.

Or ce n’est pas vrai, vous n’êtes pas censée souffrir autant au moment de vos menstruations. Et si les femmes qui souffrent pendant ces saignements le savaient, elles pourraient être prises en charge et le diagnostic d’endométriose pourrait être posé plus tôt, non pas pour soigner cette maladie, puisqu’elle est incurable, mais traiter la douleur et les lésions, ce qui augmenterait les chances de tomber enceinte.


Endométriose : une maladie difficile à diagnostiquer

Mais si les médecins font croire qu’avoir mal est normal, c’est surtout parce qu’en dehors des symptômes décrits par les femmes, comme des douleurs au moment des règles, mais aussi lors des rapports sexuels (dyspareunie), la maladie est difficile à diagnostiquer. Ils ne sont en outre pas forcément formés pour diagnostiquer l’endométriose et quand l’endométriose en est à ses débuts, elle peut passer inaperçue à l’échographie.

En outre, l’intensité des douleurs n’est pas forcément proportionnelle à l’importance des lésions engendrées par l’endométriose. Ainsi, certaines femmes atteintes de la maladie ne ressentent pas forcément de douleurs et se rendent compte qu’elles ont une endométriose lorsqu’elles ont un désir d'enfants et qu’elles n’y parviennent pas, parfois après une batterie d’examens.


Endométriose, des difficultés à tomber enceinte

En plus de susciter des douleurs au moment des règles, l’endométriose crée des soucis de fertilité, ou hypofertilité, voire de l’infertilité. En effet, l’endomètre se développe dans des endroits où il ne devrait pas, notamment au niveau des trompes, mais aussi la vessie, l’abdomen… Cela provoque notamment des troubles de l’ovulation telle qu’une diminution de la réserve folliculaire, des anomalies de la fécondation, troubles de l’implantation.

Cependant, ces difficultés à tomber enceinte varient en fonction de la sévérité de l’endométriose. Certaines femmes restent fertiles, et pourront tomber enceinte, d’autres n’y parviendront peut-être jamais : les problèmes de fertilité ne concernent pas tout à fait une femme atteinte d’endométriose sur deux. L’autre facteur qui rend la survenue d’une grossesse difficile, c’est la douleur qui peut être ressentie durant les rapports, voire le lendemain. Cela n’encourage pas vraiment à faire des câlins régulièrement… et diminue alors les chances qu’une grossesse survienne.


Enceinte avec une endométriose : une grossesse à risque

Un jour, un petit plus s’inscrit sur un test de grossesse : quelle victoire, le test de grossesse est positif ! Une fois la difficulté de tomber enceinte passée, malheureusement, tout n’est pas gagné : l’endométriose peut mettre en danger le bon déroulement de la grossesse. En effet, la grossesse n’arrivera peut-être pas à terme : les risques de fausses couches sont importants. Certaines femmes ont même des fausses couches à répétition ou tardives. Enfin, l’endométriose favoriserait également les naissances pde bébé prématuré.


Endométriose : une opération pour avoir un bébé ?

La solution pour mettre toutes les chances de votre côté, quand l’endométriose est sévère, c’est de subir une opération : la cœlioscopie vise à éliminer l’endomètre là où il a envahi les cavités, notamment au niveau des trompes.

Cette opération s’effectue sous anesthésie générale. Si elle améliore la situation, elle ne permet pas d’empêcher que l’endométriose apparaisse à nouveau.


La PMA : une solution pour avoir un bébé quand on souffre d’endométriose

Les femmes qui ont une forme d’endométriose particulièrement sévère peuvent également être orientées vers une PMA. La FIV reste à ce jour la méthode la plus fiable pour avoir un enfant en cas d’endométriose avancée. Elle nécessite des examens, car parfois, l’homme peut aussi être en cause dans l’infertilité : l’endométriose ne doit pas masquer cette éventualité.


Endométriose : des grossesses souvent tardives

À l’heure actuelle, le retard de diagnostic de l’endométriose est de 7 à 9 ans. Cela allonge d’autant une éventuelle prise en charge. Le temps de laisser faire la nature et de voir si cela fonctionne, et voilà quelques années qui peuvent passer. Et quand la FIV se révèle être la seule alternative pour espérer avoir un enfant, il faut passer toutes les étapes avant d’arriver à l’implantation de l’embryon, comme la stimulation ovarienne.


Grossesse : un remède à l’endométriose ?

La grossesse est souvent présentée par le corps médical comme une solution à l’endométriose. C’est vrai, en partie seulement. L’endométriose se manifestant de manière importante au moment des règles, leur absence laisse du répit aux personnes qui en souffrent. Comme la grossesse est caractérisée par l’absence de règles pendant 9 mois, cela ralentit l’évolution de la maladie, mais uniquement momentanément. Après l’accouchement, l’endomètre va à nouveau se développer de manière anarchique. 

Gardez espoir cependant, car la majorité des femmes souffrant d’endométriose parviennent à avoir un bébé : une grossesse est donc tout à fait possible !


À lire aussi :
Comment tomber enceinte ? 
Les symptômes de la fausse couche
Oeuf clair : les causes et les symptômes
Test de grossesse faux-négatif : qu'est-ce que c'est ?

Publié le 12/11/2019 à 16:21

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.