C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Test d'ovulation : quand le faire ? Quel résultat ?

Vous avez envie d’un bébé et voulez mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte ? Vous surfez sur le web, à la recherche d’une méthode fiable pour déterminer votre date d’ovulation… et vous vous posez des questions sur le fameux test d’ovulation. Qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? Lequel choisir ? Quand le faire pour qu’il fonctionne ? A quel résultat s’attendre ? Que faire face à un test d’ovulation positif, ou un test d’ovulation négatif ? Autant de questions auxquelles nous répondons point par point. 

test d'ovulation positif négatif avis résultat

Un test d’ovulation pour calculer sa date d’ovulation facilement

Le test d’ovulation permet d’identifier sa date d’ovulation, de manière à favoriser les chances de grossesse. En faisant un test, on fait ainsi en sorte de connaître sa période de fertilité.

Le calcul de la période de fécondité peut s’avérer plus délicat pour les femmes qui n’ont pas de cycle régulier. La tenue d’un calendrier de règles s’avère alors plutôt délicate. Dans d’autres cas, il est aussi possible que l’ovulation soit décalée ou qu’elle n’ait pas lieu. Un test d’ovulation peut ainsi servir dans ces cas précis.


Identifier sa période de fécondité pour tomber enceinte

Petit rappel pratique concernant les moments les plus propices à la fécondation. Si l’ovulation a lieu à un jour précis, vous ne disposez pas d’un seul jour dans le mois pour tomber enceinte. Un ovule vit entre 24 et 48 heures en moyenne, tandis qu’un spermatozoïde vit en moyenne 4 jours. Vous disposez donc d’une période un peu plus large pour essayer de concevoir un bébé. Par exemple, il est possible de tomber enceinte en ayant un rapport sexuel dans les deux jours qui précèdent l’ovulation. Tout comme il est également possible de tomber enceinte en faisant l’amour le lendemain de l’ovulation.


Les tests d’ovulation sont-ils fiables pour avoir des chances de grossesse ?

La fiabilité des tests d’ovulation est aux alentours de 99% pour le test urinaire, et de 92% pour le test salivaire – bien que certains lots puissent parfois être défaillants ou défectueux, cela arrive. Mais attention ! Ce n’est pas pour autant que vous avez plus de 90% de chances de tomber enceinte facilement ! 

Le test d’ovulation est un indicateur pour vous permettre d’identifier votre fenêtre de fertilité. Si vous n’arrivez pas à concevoir d’enfant au bout d’une année de rapports sexuels réguliers sans contraception ou que des problèmes sont suspectés chez l’un des deux membres du couple, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin d’en discuter.


Comment fonctionne un test urinaire ?

Le principe de ces tests, qu’ils soient urinaires ou salivaires, repose sur l’identification du taux d’hormone lutéinisante (hormone LH). Cette hormone est produite en plus grande quantité dans les 24 à 36 heures qui précèdent la libération de l’ovocyte par l’ovaire. 

La notice du test vous spécifie normalement quand commencer les tests, afin de déterminer le pic de LH dans vos urines ou dans la salive.

Concernant le test d’ovulation urinaire, plusieurs types existent sur le marché : le test bandelette à usage unique et le test digital (aussi appelé test électronique). Concernant le test à bandelettes, il est recommandé de faire pipi dans un récipient (comme un verre ou une petite coupelle propre), puis de tremper quelques secondes le test dedans. Attention à ne pas dépasser la barre de zone de test (souvent identifiée par le signe « MAX ») pour ne pas fausser le résultat. Ensuite, comme pour un test de grossesse, laissez reposer le test quelques minutes avant d’obtenir un résultat.


Quand faire un test d’ovulation ? Le matin ou le soir ?

Si votre cycle est régulier, il est plus évident de déterminer votre date présumée d’ovulation. Dans ce cas-ci, vous pourrez par exemple effectuer vos tests d’ovulation environ 4 jours avant ladite date. Et ainsi de suite chaque jour, jusqu’à ce qu’il devienne positif. Si vous n’êtes pas de ce cas, vous pouvez tout à fait commencer quelques jours après l’arrêt des règles, de façon quotidienne, jusqu’à ce qu’il soit positif.

Il vaut mieux réaliser le test chaque jour à la même heure, et veiller à ne pas boire avant de faire le test (afin d’éviter que les urines soient trop diluées). Aussi, il est recommandé d’uriner dans les quatre heures qui précèdent la réalisation du test. Dans la mesure du possible, évitez les premières urines du matin car elles vous fourniront des informations moins précises. En effet, les urines du matin reflètent généralement la production d’hormone de la veille : elles sont très concentrées et pourraient donner lieu à un résultat faux positif.


Test d’ovulation positif ou négatif : comment l’interpréter ? 

A l’instar des tests de grossesse, une bande de contrôle est sensée s’afficher en haut de la zone de test. Cette barre est la barre témoin, qui vous indique que votre test est fonctionnel.

- Si une seule barre s’affiche en haut : c’est un test d’ovulation négatif. Il faudra donc recommencer le test le lendemain.
- Si une deuxième barre s’affiche en-dessous de la barre de test : c’est un test d’ovulation positif. Vous pouvez donc veiller à avoir des rapports sexuels pour optimiser vos chances d’être enceinte.
- Si rien ne s’affiche sur votre test, c’est qu’il est défectueux. Refaites-en un nouveau.

Suivez bien la notice de votre test d’ovulation : au-delà du temps d’attente indiqué, les résultats ne peuvent plus être interprétés.


A lire également : 
- Alimentation et fertilité : les aliments pour tomber enceinte 
- Essais bébé : 10 phrases qu'on ne veut plus entendre
- Bilan de fertilité : quels sont les examens ?
- Oeuf clair : les causes et les symptômes
- Endométriose et grossesse : c'est possible ?

Publié le 27/04/2020 à 15:43
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.